Michel Serrault, la seule icône du cinéma aux trois César de meilleur acteur

C8 diffuse ce dimanche le film ‘La situation est grave... mais pas désespérée’ avec comme têtes d’affiche Jean Lefebvre et Michel Serrault. L’occasion pour Proximus Pickx de revenir sur la carrière unique de l'acteur aux trois César. 

 

Michel Serrault, c’est l’un des acteurs les plus populaires du cinéma français au 20e siècle. Capable de jouer dans des comédies de boulevard, dans de l’absurde mais aussi le sombre et le dramatique, il compte au total 140 longs métrages dans sa carrière. Pourtant, durant la deuxième guerre mondiale, il se dirige vers une autre voie : il souhaite devenir prêtre. Il entre au petit séminaire et y reste durant deux ans avant de se tourner ensuite vers la comédie

Il s’inscrit dans différents cours de théâtre mais il est refusé au Conservatoire. Ce qui ne l’empêche pas de décrocher des premiers contrats dans la comédie. Dans les années 50 et 60, il forme un duo unique avec Jean Poiret et, ensemble, ils font le tour avec succès des cabarets parisiens. Mais c’est véritablement grâce au cinéma que la carrière de l’acteur français va exploser.

Cinéma…et Cage aux folles

Il participe à de nombreux films et tourne avec les plus grands : ‘Le Viager’ avec Michel Galabru, aux côtés de Louis De Funès dans ‘Des pissenlits par la racine’ et encore Bernard Blier dans ‘C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule’. Il poursuit en parallèle le théâtre et explose en 1973 dans son rôle de travesti "Zaza Napoli" dans 'La Cage aux folles'. La célèbre pièce qui fera le tour du monde notamment grâce à son adaptation cinématographie en 1979. 

Grâce ce film, il remportera son premier César du meilleur acteur. Pourtant, deux ans avant cette consécration, un drame va bouleverser la vie de l’acteur : le décès de sa fille Caroline dans un accident de voiture. Il se tourne alors vers des rôles plus dramatiques dans lesquels il va exceller. Il décroche un deuxième César en 1981 pour ‘Garde à vue’. Pour ce rôle de notaire cynique, il reçoit les louanges de Michel Audiard qui dira : "il est le plus grand acteur du monde". 

Un troisième César

En 1995, il ajoute une vraie nuance dramatique dans son jeu avec le film ‘Nelly et Monsieur Arnaud’. La prestation de Michel Serrault est unanimement reconnue comme sa composition la plus aboutie. Il est alors récompensé d’un troisième César en 1996. Il est finalement emporté par la maladie le 29 juillet 2007 à l’âge de 79 ans. 

Pour se remémorer le talent de l’acteur, rendez-vous avec ‘La situation est grave... mais pas désespérée’ dans lequel il campe un ministre de la Qualité de la Culture qui va se retrouver au milieu d’une histoire rocambolesque entre un gangster, un époux disparu qui réapparait et une maitresse qu’il doit cacher. 

‘La situation est grave... mais pas désespérée’ est diffusé ce dimanche 19 septembre à 21h05 sur C8 ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top