Christophe Laporte (Cofidis) s'est imposé en force dans le sprint final en faux plat du 61e Grand Prix de Wallonie. Le coureur français, qui disputera le championnat du monde sur route le 26 septembre, estime qu'il réalise la meilleure saison de sa carrière.
"On me demandait mercredi matin si je rêvais du doublé Circuit et Grand Prix de Wallonie, c'est réussi car je me suis imposé dans les deux courses cette année", a-t-il reconnu après la course. "Ce sont deux courses différentes. Je trouve que le Grand Prix de Wallonie était encore un peu plus difficile que les autres années avec la répétition des bosses. Mon équipe a fait un très gros travail. Il faut donc croire que la Wallonie me réussit. La finale de la course a été très nerveuse. J'ai toujours été à l'avant car je ne voulais pas me faire piéger. Honnêtement, je préférais l'ancienne arrivée par les pavés de la Citadelle. Je m'étais classé 3e en 2015, alors que j'étais dans ma première année pro. La finale de 2021, qui a été revue, était difficile, avec beaucoup de bosses dans les derniers kilomètres. Il y a beaucoup de mouvement. Dans le sprint, je me suis retrouvé à l'avant. Tout le monde m'a regardé, étant devant le groupe. Mais, voulant jouer gagnant, j'ai attendu, j'ai pris la roue de Dimitri Claeys, j'ai senti Van Der Sande lancer à ma gauche et j'ai moi-même lancé mon sprint. J'ai tenu jusqu'à la ligne. Un beau succès !"

Christophe Laporte disputera le championnat du monde sur route en Belgique au sein de l'équipe de France le 26 septembre. "Quatre noms, Alaphilippe, Turgis, Sénéchal et moi-même ont été annoncés", a indiqué Christophe Laporte. "Je serai donc normalement de la partie. Le circuit du mondial me plaît bien, je connais bien les routes. Je pense que nous aurons les forces pour peser sur la course. Wout Van Aert, que je rejoindrai en 2022, sera un des grands favoris. Mais ça reste un championnat du monde, une course particulière avec des petites bosses à répétition. Il est, à mon sens, dur d'avoir un seul favori, comme c'est le cas pour la Belgique avec Wout. L'an prochain, ce sera super de courir aux côtés de Wout, dans une des meilleures équipes du monde. Je vais beaucoup courir avec lui car l'équipe veut renforcer le côté des classiques. Je pense que je signe ma meilleure saison et je sais que les quatre prochaines années seront importantes."