Les joueurs de la Karmine Corp se sont imposés hier face aux Allemands de chez BIG. Au terme d’une rencontre qui aura duré cinq manches, les Français sécurisent une nouvelle fois une place en finale des European Masters, six mois après s’être qualifiés pour celle de l’édition printanière. Une première dans l’histoire du tournoi.

Alors qu’avant-hier, les Espagnols pleuraient l’élimination de leurs trois équipes lors des quarts-de-finale des European Masters, ce sont leurs voisins Français qui ont célébré hier.

Après leur titre en LFL et en European Masters lors du Spring Split, les membres de la Karmine Corp se sont qualifiés une seconde fois pour la grande finale du tournoi. Il faut quand même reconnaitre que l’équipe aura connu de plus grandes difficultés que lors de la précédente édition.

Face aux Allemands de chez BIG, le Blue Wall se sera effrité à plusieurs reprises. BIG prend l’avantage dès la première manche, mais est très vite rattrapé par la force de frappe de la KCorp qui remporte les deux parties suivantes. Mais lors que ces derniers sont à une manche de la victoire, les BIG se réveillent, gagnent, et renvoient tout ce beau monde en Game 5. Une ultime partie que la KCorp remporte haut la main, sécurisant la première place dans cette grande finale des European Masters.

Un nouveau record

Malgré une rencontre serrée, Lucas « Cabochard » Simon-Meslet, le toplaner de la formation, s’est montré confiant lors de son interview post-match sur la chaine Twitch de OTP. “On a jeté deux manches, mais nous avions les cartes en main pour gagner ce match. Les trois parties que l’on gagne, nous sommes restés en contrôle.

C’est un nouveau record que la Karmine établit donc avec cette qualification. Jamais aucune équipe ne s’était qualifiée deux fois d’affilée pour la finale de la compétition.

La deuxième demi-finale se jouera ce soir et verra elle aussi une équipe française disputer la victoire. Les Misfits Gaming, donnés grands favoris de la rencontre, affronteront en effet l’équipe académique de Fnatic, les Fnatic Rising. Il y a donc de fortes chances que nous voyons une finale 100% française se dérouler cette année.