Ce week-end, la Jupiler Pro League nous offre un joli derby limbourgeois entre Saint-Trond et Genk. Un match où devrait briller Junya Ito, le Japonais du Racing que les Canaris aimeraient bien avoir dans leurs rangs.
Depuis quelques saisons, Saint-Trond est passé aux mains d’un consortium japonais, lequel n’a pas hésité à faire débarquer plusieurs nippons dans le Limbourg. Actuellement, ils sont 7 Japonais à garnir les rangs des Canaris : Daniel Schmidt, Ko Matsubara, Daiki Hashioka, Tatsuya Ito, Yuma Suzuki, Taichi Hara et Daichi Hayashi.
 
Mais celui que la direction aimerait très certainement avoir joue actuellement à Genk. Junya Ito est, en effet, l’un des meilleurs attaquants du championnat et depuis son flanc droit, il risque bien d’animer le derby, au grand dam de la direction trudonnaire.
 
Déroutant ailier
 
Le championnat de Belgique a déjà vu passer pas mal de Japonais, mais Ito est très clairement l’un des meilleurs à avoir foulé nos pelouses. Arrivé à Genk sur la base d’un prêt en janvier 2019, il est resté dans le Limbourg pendant 1 an et demi avant d’être définitivement acheté par le Racing. Il ne lui a pas fallu longtemps pour prendre ses marques et s’imposer.
 
Depuis qu’il porte la casaque bleue et blanche des champions de Belgique 2019, Ito a disputé 103 matchs pour 22 buts et 28 assists. Le garçon est donc directement décisif un match sur deux, mais quand il ne marque pas ou ne délivre pas d’assist, ses courses vers l’intérieur du jeu et sa technique de passe permettent aux autres de se mettre en évidence. Ito est très clairement un joueur qui performe et fait performer ses équipiers. Cette saison, il n'a pour le moment inscrit qu'un seul but en championnat, contre Louvain, mais quel but !
 
Les Japonais très nombreux
 
On l’a déjà mentionné plus haut, Saint-Trond possède plusieurs Japonais. Mais les Canaris ne sont pas les seuls. D’ailleurs, quand on s’intéresse aux joueurs étrangers du championnat, on remarque que derrière les Français (35 joueurs), ce sont les Japonais qui représentent le deuxième contingent le plus important avec 12 hommes (comme les Pays-Bas).
 
Ainsi, outre les 8 joueurs déjà cités, on ne peut pas passer à côté de Ryota Morioka (Charleroi), Koji Miyoshi (Antwerp), Musashi Suzuki (Beerschot) et Kaoru Mitoma (Union). Les bonnes performances de ces joueurs encouragent évidemment les joueurs toujours au pays à tenter l’aventure chez nous. Ils ont pour eux l’avantage de s’adapter très facilement à leur nouvel environnement et d’être donc rapidement efficaces sur la pelouse. Il y a fort à parier que dans le futur, surtout avec une direction japonaise aux commandes de Saint-Trond, d’autres Japonais arrivent chez nous. Et s’ils ont le niveau d’un Junya Ito, on ne pourra que s’en réjouir !
 
Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment le match entre Saint-Trond et Genk ce dimanche à 13h30 sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.