Les matches de légende : duel à sept buts entre Manchester United et le Real Madrid en Ligue des champions

Il y a des matches qui restent gravés dans les mémoires, et celui entre Manchester United et le Real Madrid, en 2003, en fait partie. Au programme : pluie de stars et de buts à Old Trafford.

Les ingrédients sont réunis en ce 23 avril 2003 pour assister à un grand duel entre deux équipes mythiques du football : Manchester United et le Real Madrid qui s’affrontent en quart de finale retour de la Ligue des champions. Quelques jours plus tôt, lors du match aller, les tenants du titre espagnols ont remporté le match 3-1. 

Cette victoire, elle est acquise grâce à un but de Luis Figo, un doublé de Raul et deux passes décisives de Zinédine Zidane. Et dire que Ronaldo est resté muet ce jour-là. En face, c’est l’inévitable Ruud van Nistelrooy qui permet aux hommes d’Alex Ferguson de toujours croire au miracle lors du match retour.

Mauvais départ pour Manchester

La donne est simple pour les Anglais : ils doivent remonter un déficit d’au moins deux buts, tout en se méfiant de la règle du but à l’extérieur. Les Mancuniens sont gonflés à bloc, tout comme les spectateurs présents dans les travées d’Old Trafford. Et pourtant, l’histoire commence bien mal pour eux. 

Dès la 12e minute, Guti trouve Ronaldo, le buteur brésilien, qui trompe Fabien Barthez d’une frappe aussi surprenante que puissante à ras de terre. C’est déjà 0-1 pour le Real. Et il faut attendre les dernières minutes de la première période pour voir United revenir dans la partie grâce à van Nistelrooy. Tout reste à faire après 45 minutes. 

Ronaldo en feu !

Les deux équipes remontent sur la pelouse et Manchester doit toujours inscrire deux buts pour arracher les prolongations, sans prendre de but. Et cela redémarre mal puisque Ronaldo, servi par Roberto Carlos, replace les Galactiques du Real aux commandes. Deux minutes plus tard, Ivan Helguera marque dans son propre camp et le marquoir affiche 2-2. 

Juste avant l’heure de jeu, Ronaldo valide un triplé et permet aux visiteurs de mener 2-3. La mission devient quasiment impossible pour Manchester. Et pourtant, dans la foulée, David Beckham, sur coup franc, fait 3-3. Le même joueur permet enfin à Manchester de mener la rencontre à la 84e minute. Les hommes d’Alex Ferguson ont encore besoin de deux buts, mais ils ne viendront jamais. 

Une nuit de rêve

Dans les jours qui suivent, le monde du football est sur un petit nuage après ce spectacle offert par les deux équipes. La douleur sera de courte durée pour Manchester United qui sera sacré champion d’Angleterre une semaine plus tard. Un bel adieu pour David Beckham qui rejoint… le Real Madrid durant l'été. 

Des Madrilènes qui seront éliminés au tour suivant par la Juventus de Turin, qui s’inclinera face au Milan AC en finale de la compétition. La légende raconte que dans le public lors de ce Manchester United - Real Madrid, se trouvait un certain Roman Abramovitch. Ce serait ce duel historique qui l’aurait définitivement convaincu d’investir dans le football. Pendant l’été, il achète le club de Chelsea

Retrouvez ci dessous un résumé de ce match fou. 

Fan de notre série? Revivez l'incroyable remontada suédoise contre l’Allemagne

 

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top