Après une victoire et deux nuls, le RWDM est confortablement calé à la quatrième place du général. Dimanche, son déplacement au Lierse, en embuscade juste derrière les Bruxellois au classement, constituera un tournant qui devrait orienter la suite de sa saison...
 
Depuis son nul, il y a dix jours, à domicile face au RE Virton, le RWDM a eu le temps de réfléchir à ses problèmes offensifs (deux matches sans marquer) et surtout, a trouvé le moyen d'engager un attaquant supplémentaire, au profil différent de ceux d'Ephestion, NZuzi ou Lavie. William Togui correspond au profil recherché par Vincent Euvrard : de l'efficacité devant le but, une bonne mentalité et de l'expérience en D1B.
 
C'est dans son ex-club du KaVé Mechelen, que Julien Gorius a déniché cette perle rare, prêté par le Malinwa. "Trouver un numéro 9 avec un budget comme celui du RWDM n'est pas chose facile, mais nous avons finalement finalisé le dossier de William", précise le directeur sportif des Coalisés.
 
Avec, au total, huit renforts et seulement deux départs parmi ses vrais titulaires de la saison passée (Sadin et Rocha), le RWDM semble avoir franchi un palier lors du récent mercato, du moins en théorie. "Avec ce noyau, le top quatre est une ambition réaliste", estimait Julien Gorius dans het Nieuwslad, au lendemain du deadline Day.
 
"Notre objectif principal était de conserver la majeure partie de l'équipe de départ de la saison dernière", précise Julien Gorius, qui se dit satisfait du mercato estival de RWDM. "Nous voulions trouver six ou sept nouveaux joueurs. c'est devenu huit avec Thomas Ephestion, que nous avons pu louer à Westerlo pour une année supplémentaire.", se réjouit-il.
 
Qualitativement, les nouveaux venus semblent au niveau : Théo Gécé (20 ans), un milieu de terrain venu des Espoirs du Sporting de Charleroi, Alexis Gonçalves (24 ans) et Ivan Botella (22 ans) deux attaquants en provenance des divisions inférieures françaises, le gardien Théo Defourny (29 ans), arrivé d'Eupen, le joueur axial Ibrahima Sankhon (25 ans) débarqué de Saint-Trond, les attaquants Thomas Ephestion (26 ans) et William Togui (25 ans) ainsi que le milieu de terrain Aboubakar Keita (23 ans), prêté lui aussi par le Sporting de Charleroi. "Notre noyau est encore plus compétitif, nous pouvons donc viser serainement le top 4", conclut Julien Gorius.
 
Dimanche, face à une équipe du Lierse K. qui marque beaucoup (5 buts jusqu'ici) mais qui encaisse presqu'autant (4 buts), il faudra retrouver l'efficacité du match d'ouverture face au RE Mouscron. Le Lierse K. a toujours inscrit au moins un but sans les 3 premières rencontres de la saison et si les Molenbeekois confirment leurs bonnes prestations défensives (meilleure arrière-garde de la série pour le moment) et neutralisent les attaquants lierrois, ils pourront sans doute faire mal aux Pallieters.
 
Il faudra surveiller la tête du défenseur Kenneth Schuermans (3 buts sur corner) et l'habileté Ivan Yagan (un ancien de la maison molenbeekoise), qui ont inscrit à eux seuls tous les buts Lierrois jusqu'ici.
 
Le RWDM pourra-t-il conserver son brevet d'invincibilité au Lisp? Et pourquoi pas, en ramener un succès qui ferait du bien après la trêve internationale? Ce qui est sûr, c'est que le match de dimanche donnera une première orientation pour la suite de la saison, entre lutte pour le top 4 et ventre mou.