Ce dimanche, La Gantoise accueille le Sporting de Charleroi. Côté gantois, ce sera le premier match d’Ilombé Pelé Mboyo, le nouvel attaquant buffalos. L’occasion de revenir sur la carrière de ce joueur à la bougeotte.
C’est le genre de transfert qu’on pourrait qualifier de mouvement panique. La venue de Pelé Mboyo à La Gantoise, en provenance de Saint-Trond, a surpris pas mal de monde. D’une part parce que le garçon affiche déjà 34 printemps au compteur, et d’autre part parce qu’on peut se demander s’il a encore le niveau pour jouer dans un club comme Gand.
 
D’un autre côté, l’attaquant nous a habitué à pas mal bouger et sa carrière est plutôt chahutée. Ce nouveau transfert, quelques mois seulement après son arrivée à Saint-Trond, s’inscrit donc dans la suite logique de sa carrière déjà vieille de 13 saisons en Belgique et à l’étranger. Et pour lui, tout a commencé… en prison.
 
Repéré derrière les barreaux
 
Arrivé très jeune en Belgique, Ilombé Pelé Mboyo passe chez les jeunes par les équipes, notamment, d’Anderlecht et du Club de Bruges. Malheureusement, à 18 ans sa vie bascule puisqu’il est condamné à 7 ans de prison dont 3 avec sursis. Le jeune se retrouve alors incarcéré à Saint-Gilles puis Forest. Conscient qu’il a de l’or dans les pieds, il demande son transfert à Ittre où existe un programme de réinsertion par le football. C’est là qu’il est repéré par un recruteur du Sporting de Charleroi.
 
Les Zèbres décident d’offrir une seconde chance au Belgo-congolais (il devient 100% belge à partir de 2012). Lors de la saison 2008-2009, le joueur se révèle en Pro League avec 3 buts en 15 matchs. La saison suivante est moins bonne (il ne marque pas) et part ensuite à Courtrai, en 2011. Une saison honnête qui lui permet de décrocher un nouveau transfert à La Gantoise.
 
Deux belles saisons à Gand
 
Chez les Buffalos, Pelé Mboyo prend de l’assurance, du coffre et à 24 ans explose enfin. En deux saisons du côté de Gand, l’attaquant claque 39 buts en 87 matchs. Il fait alors partie des buteurs les plus redoutables du championnat et se montre dangereux à chaque fois qu’il a le ballon. Durant sa période gantoise, Mboyo arrive même en équipe nationale. Il avait auparavant disputé un match avec le Congo mais opte finalement pour la nationalité belge en 2012. Il jouera contre l’Ecosse en qualifications pour la Coupe du Monde et en amical contre la Roumanie.
 
En 2013, à 26 ans, il veut franchir un palier supplémentaire et s’engage avec Genk. Avec 5 buts en 24 matchs, sa première saison dans le Limbourg est assez moyenne. La suivante est un peu meilleure avec 8 réalisations en 19 rencontres, mais pas assez que pour convaincre réellement. Direction l’étranger et la Suisse. A Sion, il joue avec son cousin Geoffrey Mujangi Bia mais peine à s’imposer et à véritablement se relancer. En Suisse, il obtient un prêt du côté du Cercle de Bruges sans trop de succès.
 
La relance à Courtrai
Cela n’empêche pas Courtrai d’offrir une nouvelle chance au joueur. Et en 2018, Mboyo s’engage avec le club qu’il avait quitté 7 ans auparavant. A 31 ans, l’attaque retrouve un environnement qui lui convient visiblement mieux puisqu’il y reste 3 saisons (avec juste un prêt en Arabie Saoudite de quelques mois).
 
En janvier dernier, il traverse la Belgique pour signer avec Saint-Trond. Un choix qui avait déjà surpris vu les nouveaux moyens des Canaris. Et après seulement une demi-saison, voilà que Mboyo bouge à nouveau à Gand. Pour quelle réussite ? L’avenir nous le dira. Il tentera en tout cas de montrer que c’était le bon choix, ce dimanche face à Charleroi (16h).
 
Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.