Les Pays-Bas et la Turquie se disputent la tête, la Finlande rêve d'accrocher la France

Coupe du Monde 2022 | La trêve internationale se termine ces mardi 7 et mercredi 8 septembre avec la sixième journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Profitez des meilleures rencontres sur Eleven Sports, disponible dans l'option All Sports de Proximus Pickx.

De Proximus

Partager cet article

Le groupe A s'apprête-t-il à connaître un premier tournant ce mardi ? En déplacement respectif en Azerbaidjan (18h) et en Irlande (20h45), le Portugal et la Serbie, qui partagent la tête avec 10 points, savent qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur dans leur lutte à distance pour la première place. Les Serbes ont, sur papier, un adversaire plus compliqué à affronter et pourraient perdre des plumes en route. Les Lusitaniens, eux, ne voudront pas se louper face à la lanterne rouge de leur poule. Tout porte à croire que tout se jouera lors de l'ultime journée avec un certain Portugal-Serbie au programme... à moins que l'un des deux craque en cours de route.

La Turquie veut conserver son trône

Tenue en échec lors des deux dernières rencontres, la France, elle, plie mais ne rompt pas encore. Premiers du groupe D, les Bleus comptent toujours quatre points d'avance sur un duo composé par la Finlande et l'Ukraine. Les Scandinaves possèdent toutefois deux matchs de retard et pourraient mathématiquement s'emparer de la tête. Les hiboux grands-ducs s'apprêtent, de surcroit, à défier les Français au Parc OL ce mardi soir (20h45) pour, peut-être, réaliser une incroyable performance. Pour rappel, la dernière équipe à avoir battu la France sur ses terres n'est autre que... la Finlande en novembre 2020.

Dans le groupe G, le revers subit à Istanbul en mars dernier est encore dans toutes les têtes néerlandaises. Les Pays-Bas avaient, en effet, entamé de la plus mauvaise des manières les qualifications pour la Coupe du monde en s'inclinant lourdement en Turquie sur le score de 4-2. Si les Oranjes sont revenus dans la course depuis lors, ils accusent toujours un point de retard sur leur adversaire. La revanche aura lieu ce mardi, 20h45, à l'Amsterdam Arena avec la première place du groupe en jeu. Les deux pays devront tout donner car, dans le même temps, la Norvège, face à Gibraltar, et le Monténégro, contre la Lettonie, auront de grandes chances. Quand on sait que ces deux nations se situent également à une unité du fauteuil de leader, le suspense sera encore entier lors de cette sixième journée !

Une dernière chance pour la Pologne

Mercredi, l'Angleterre pourrait, elle, mettre fin définitivement au (faux) suspense dans le groupe I. Les Three Lions comptent pour l'instant cinq points d'avance sur la Pologne, deuxième du groupe, qu'ils affrontent justement à 20h45 à Varsovie. En cas de victoire, Harry Kane et les siens valideraient presque définitivement leur ticket pour le Qatar. L'Allemagne, de son côté, s'est remise dans le sens de la marche lors de la dernière journée en étrillant le leader du groupe J, l'Arménie, sur le score de 6-0 et en s'emparant par la même occasion de la tête. La Mannschaft voudra confirmer sa bonne forme ce mercredi, 20h45, en Islande.

Dans le même temps, l'Espagne continuera sa course poursuite au Kosovo. La Roja, qui a écrasé la Géorgie à domicile ce weekend, occupe désormais la première place du groupe B. La Suède, qui compte un point de moins mais deux matchs de retard, est cependant la seule à avoir les cartes en main pour la qualification directe. Vaincre et espérer, tel est le seul leitmotiv possible pour les Espagnols.

Le programmation Eleven Sports de la sixième journée :

Mardi 7 septembre :

Mercredi 8 septembre :Suivez la sixième journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022 ce mardi 7 et ce mercredi 8 septembre sur Eleven Sports, disponible dans l'option All Sports de Proximus Pickx.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top