Ce mercredi, nos Diables Rouges peuvent effectuer un pas de géant vers la Coupe du Monde au Qatar. En cas de victoire, il ne manquerait pas grand-chose pour en être. Mais attention à la Biélorussie.
Sur le papier, le match de ce mercredi face à la Biélorussie apparaît comme une promenade de santé. 89e au classement FIFA, notre adversaire n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler une grande nation du foot, ni même un second couteau. Avec l’Estonie, ce pays du nord-est de l’Europe est le plus faible du groupe de la Belgique.
 
Au match aller, la Belgique s’était facilement imposée 8-0. Un match sans aucune difficulté où la différence de niveau avait été énorme. A Den Dreef, les Diables n’avaient pas dû forcer leur talent pour s’imposer méritoirement. Toutefois, il serait dangereux de se reposer uniquement sur ce match pour préparer celui à venir, le 6e des Belges dans ce groupe E.
 
Le Pays de Galles en souffrance
 
Selon l’expression consacrée, la rencontre de ce mercredi contre les Biélorusses pourrait être qualifiée de piégeuse. Des Belges en confiance, un adversaire moins fort en théorie, un match à l’extérieur (il se joue en Russie, à Kazan), Lukaku suspendu… Les ingrédients pour vivre un match compliqué sont là. Il n’y a qu’à voir la rencontre de dimanche dernier entre Biélorusses et Gallois pour comprendre que cette équipe n’est pas si simple à jouer. C’est avec deux pénalties et un but dans les arrêts de jeu que le Pays de Galles s’en est sorti.
 
Toutefois, on peut faire confiance à Roberto Martinez pour garder ses troupes attentives, sans parler de l’expérience dont disposent énormément de joueurs du noyau. Des garçons comme Vertonghen, Courtois, Hazard, Alderweireld, ou encore Witsel ont assez de métier pour aborder ce match avec sérieux. Nous ne sommes pas numéro 1 mondial pour rien, et ce serait en même temps faire injure à notre statut que de douter de nos capacités à battre la Biélorussie.
 
Benteke ou Batshuayi ?
 
La grande question qui se pose, en revanche, c’est de savoir qui remplacera Romelu Lukaku à la pointe de l’attaque. Le joueur de Chelsea a écopé en deux matchs de deux cartes jaunes, le privant de ce 6e match de qualification. Et dire que durant ses 98e premières caps, il n’avait pris qu’un seul carton… Roberto Martinez a deux options : Christian Benteke ou Michy Batshuayi.
 
Les deux ont obtenu du temps de jeu lors des précédents matchs, en venant remplacer Big Rom. On peut donc se dire qu’il n’y a pas de hiérarchie établie entre les deux. Comment Martinez fera-t-il son choix ? Selon le profil, comme toujours. Benteke a pour lui son physique et sa taille, tandis que Batshuayi est plus précieux dans le jeu dos au but et les petits espaces. Des qualités différentes mais qui pourront dans tous les cas être utiles face à un bloc bas et compact. Reste à voir si Martinez optera pour un jeu au sol rapide afin de créer des espaces (Batshuayi) ou en cherchant la domination aérienne avec un pivot solide (Benteke).
 
Suivez le matchs des Diables Rouges face à la Biélorussie (mercredi 8 septembre, 20h20) en direct sur La Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !