Salon inconditionnel européen du jeu-vidéo, la gamescom s'est déroulée du 25 au 27 août 2021 et il faut dire que l'édition a été un franc succès. Ce sont plus de 13 millions de spectateurs qui ont été recensés cette fois-ci, ce qui représente une hausse de 30% par rapport à l'édition digitale de 2020! Dans ce dossier, nous analyserons particulièrement les nouvelles qui impacteront le monde de l'e-sport telles que les sorties de jeux phares et extensions.

Que le salon commence

En termes de statistiques, les chiffres ont explosé cette année : si on comptait d'abord sur une édition semi-physique et semi-digitale, un volte-face des organisateurs aura poussé vers une version 100% digitale.

L'Opening Night Live a rassemblé plus de 5,8 millions de spectateurs où un pic de 2 millions de personnes a été enregistré. Les co-streams sont montés au chiffre de 1500, soit une hausse de plus de 25% . Au total, la gamescom Online aura touché des spectateurs de plus de 180 pays. L'Indie Arena Booth Online, un espace visitable numériquement, a attiré environ 15 000 personnes.

Tous ces chiffres prouvent l'importance et l'excellence de ce salon annuel. Maintenant, il est temps de connaître le pourquoi de cette affluence.

Les nouveautés 2021

Une panoplie de jeux et d'extensions ont été montrées au grand public, voici celles qui impactent directement le monde de l'e-sport auquel nous nous attarderons sur Proximus Pickx ces prochains mois!

Call of Duty 'Vanguard'

Si il y a bien une licence sur laquelle nous devons nous attarder, c'est le prochain protégé de la série des Call of Duty. Officiellement, la saison des tournois sur Black Ops Cold War est bel et bien terminée, ce qui fait pencher la communauté e-sport directement vers le prochain jeu : Call of Duty Vanguard qui sera réalisé par le studio Sledgehammer.

C'est d'abord sur Warzone que la sortie du jeu a été officialisée le 5 novembre 2021. Beaucoup d'informations importantes nous sont parvenues.

Au niveau du multijoueur, 20 cartes seront disponibles au lancement dont 16 dédiées au match en 6vs6 et les 4 restantes se consacreront aux affrontements en 1vs1 ou en 2 vs 2. Ces maps seront réparties sur 4 régions : le front de l'Est, le front de l'Ouest, l'Afrique du Nord et le Pacifique.

La customisation des armes est cette fois-ci poussée à son extrême et laisse le joueur un vaste panel de possibilités. En effet, certaines armes peuvent être équipées jusqu'à dix accessoires.

Le joueur incarnera différents agents mondiaux composant des forces spéciales qui devront stopper la mégalomanie des Allemands : le projet Phoenix vise à trouver un nouveau successeur au Reich après Adolf Hitler.

Concernant l'environnement, les effets de fumée volumétriques sont bel et biens poussés et les décors destructibles donnent plus d'options et altèreront les tactiques du multijoueur.

Cette fois-ci, Activision a choisi d'opter pour la carte d'une campagne solo riche et variée qui a su déjà faire quelques adeptes. Quelques questions nous viennent cependant à l'esprit : qu'en sera-t-il du multijoueur? La rivalité avec le prochain Battlefield ravivera-t-elle une qualité de jeu précédemment perdue par la licence Call of Duty? La monétisation de contenus supplémentaires sera-t-elle aussi poussée que les précédents opus?

A cette dernière question, nous répondrons oui au vu du contenu additionnel déjà proposé en précommande avant le lancement du jeu.

Un nouveau nom sur la scène du ballon rond

Le futur concurrent de FIFA et d'eFootball a été annoncé! Développé par Strikerz Inc, le jeu sera principalement axé sur l'aspect compétitif et online. Autre nouvelle, le jeu sera free-to-play et sera destiné essentiellement aux consoles old-gen et next-gen. Le jeu se veut "révolutionnaire" selon ses développeurs et au vu des performances du moteur graphique dans ce trailer, il est possible qu'on assiste à une nouvelle puissance émergente. Pour terminer, sachez que 5000 footballeurs sous licence seront disponibles pour composer votre équipe de jeu. Un jeu qu'il faudra garder à l'oeil d'ici sa sortie...

Quand eFootball surenchérit

Un jour après l'annonce d'UFL, c'est le premier concurrent de FIFA, alias eFootball ou précédemment PES pour les intimes, qui n'a pas hésité à redorer sa campagne de communication. En effet, un courte vidéo présentant les fonctionnalités du jeu a été présentée.

Les joueurs pourront, entre autres, contrôler la force de frappe et réguler la vitesse de dribble, de quoi rajouter une belle dose de réalisme au jeu. De concert avec les fonctionnalités de la manette haptique de la PS5 et grâce au Motion Matching; c'est en temps réel que le ballon, la rapidité du mouvement, la direction du corps, la capacité physique et d'autres paramètres influenceront directement le mouvement de chaque joueur. L'anticipation des tirs et des passes ennemies sera au coeur de l'action car le joueur pourra voler la balle de son adversaire de cette manière.

Des coups spéciaux seront disponibles plus tard dans le jeu comme des passes tranchantes pour centrer, des passes lobées rapides ou des tirs ascendants. Un système de feintes corporelles a lui aussi été intégré.

La date de sortie est prévue pour cet automne et il faut dire que beaucoup ont mis le doigt sur le réalisme graphique -et donc, du moteur graphique- du trailer qui est à des générations d'une licence comme FIFA ou encore du trailer d'UFL précédemment montré. reste à voir ce que le jeu en lui-même sera capable de développer.

Halo Infinite

La licence Halo fait elle aussi son retour! Une nouvelle qui a ravi beaucoup de fans mais certains détails risquent d'en décevoir plus d'un :

Pour commencer, la campagne solo sera payante et fait grincer des dents, seul le mode multijoueur sera gratuit. Ensuite, 343 Industries déclare qu'uniquement le système de défis quotidiens pourra vous faire gagner des niveaux sur le Battle Pass. L'expérience de vos matchs online sera de moindre importance pour gravir les échelons de Battle Pass. Les modes Coopération et Forge seront disponibles mais bien après le lancement du jeu.

Le jeu se déroulera après les évènements de Halo 5 et pourra compter sur le plus grande monde ouvert de la licence où Spartan 177 alias Master Chief devra une fois de plus repousser un ennemi plus fort que jamais.

Du côté e-sport, une ligue officielle a d'ores et déjà été annoncée, rassemblant neuf équipes partenaires, comme les G2 Esports, Na'Vi, ou en core FaZe Clan.

The King of Fighters XV

Voici un jeu qu'on retrouve traditionnellement aux côtés de Tekken et Street Fighter lors de compétitions officielles telles que l'EVO -depuis son entrée en 2019- mais dont on parle un peu moins. Le 17 février 2022 sonnera la sortie officielle du jeu 'The King of Fighters XV', dernier opus de la série prévu sur toutes les plateformes. 39 combattants seront disponibles dès le lancement du jeu avec d'anciens héros de la série.

Apprenez l'Histoire avec Age of Empire

La conférence Xbox de la gamescom a dévoilé une nouvelle information sur le prochain Age of Empire. Des cours d'histoire seront proposés en séance de jeu grâce à 28 capsules vidéos différentes intitulées 'Hands on History'. C'est en remplissant certains objectifs que vous seront donnés des explications sur l'époque, les batailles et les armes grâce à Relic Entertainment et World's Edge aidés par des experts en la matière!

Le jeu sortira le 28 octobre prochain et cette nouvelle a ravivé la flamme des passionnés d'Histoire et de simulations stratégiques de la licence!

La conclusion

Cette édition de la gamescom a été un grand succès et les organisateurs ont exprimé leur fierté au cours de communiqués de presses et d'interviews. Nous apprenons via Oliver Frese, directeur général du Koelnmesse, que l'édition 2022 sera de retour au Koelmesse de Cologne du 24 au 28 août 2022. Qui sait? Nous y serons peut-être présent pour vous fournir un compte-rendu de qualité. Après une analyse des deux éditions numériques précédentes, il a été décidé que le salon se fera en hybride.

Source : gamescom