C’est un choc au sommet qui se joue ce week-end en Scooore Super League. Derrière Anderlecht, OHL Vrouwen et le Standard Fémina sont probablement les deux meilleures équipes du championnat féminin. Elles se retrouvent ce dimanche (18h sur Eleven Pro League) pour en découdre et déterminer laquelle d’entre elles est la mieux armée pour aller chercher des noises aux Mauve et Blanche. 

L’an dernier, le Standard Fémina a terminé à la deuxième place de la phase classique, à 9 longueur derrière Anderlecht. Mais en play-offs 1, les Rouches se sont complètement écroulées, ne prenant que 3 points sur 24. Tout le contraire d’OHL: quatrièmes de la phase classique, les Louvanistes ont signé 6 victoires en huit matchs (le meilleur bilan des PO1). Ce sont donc elles qui ont décroché le titre de vice-championnes. 

Cette année, OHL continue sur sa lancée. En match d’ouverture, elles ont remporté un match serré contre les Gent Ladies, troisièmes l’an dernier (0-1). La semaine suivante, elles ont étrillé Alost (7-0). Avec six points et un goal average de +8, les Louvanistes trônent actuellement en tête de la Super League. Et elles sont bien décidées à conserver leur statut d’outsider. L’an dernier, elles n’avaient pas réussi à battre les futures championnes du RSCA. Cette fois, elles sont prêtes à renverser la hiérarchie. 

Vous avez dit Vanzeir? 

Pour ce faire, OHL dispose d’un noyau solide et, surtout, très jeune. Par exemple, les talentueuses Zenia Mertens (20 ans) et Jill Janssens (17 ans) ont réalisé d’excellentes prestations l’an dernier, en récompense de quoi elles ont reçu leur première sélection chez les Red Flames. 

Plus encore, l’attaquante Luna Vanzeir promet d’être une redoutable buteuse cette année. Son nom vous dit quelque chose? En effet, elle n’est autre que la soeur de Dante Vanzeir, le joueur de l’Union Saint-Gilloise! D’ailleurs, le week-end dernier, Luna a d’ailleurs imité son frère en claquant, elle aussi, un triplé!

Pour encadrer la jeune garde louvaniste, l’expérience de Lenie Onzia est précieuse. La joueuse de 32 ans, passée par l’Angleterre et les Pays-Bas et Red Flame depuis 2006, en connaît un large rayon. Enfin, OHL s’est renforcé cet été avec trois renforts de luxe: Ellen Charlier, Charlotte Cranshoff et Lola Wajnblum. Leur point commun? Elles ont toutes quitté le Standard, et affronteront donc leurs ancienne équipe ce dimanche.

Le Standard a du talent

Ces trois transfuges ne sont pas les seules pertes déplorées par le Standard à l’entre-saison. Ainsi, la milieu de terrain Noémie Gelders est retournée à Anderlecht, après cinq saisons passées à Sclessin. Elle manquera certainement aux Rouches, mais l’équipe peut toutefois nourrir l’espoir de voir exploser quelques joueuses cette saison. Pensons par exemple à Aster Janssens, Davinia Vanmechelen ou Constance Brackman, qui vient, elle aussi, d’être convoquée pour la première fois chez les Red Flames.

Par ailleurs, le Standard a réalisé un joli coup en faisant revenir la Néerlandaise Vanity Lewerissa, qui avait porté le maillot Rouche entre 2011 et 2015. Elle avait alors inscrit 81 buts pour le Standard. Arrivée en provenance de l'Ajax Amsterdam, la buteuse n'a pas mis longtemps à se mettre en valeur. Le week-end dernier, elle a marqué un triplé contre Gand pour offrir la victoire aux siennes. 

Les Liégeoises ont donc du talent à revendre, et il faut maintenant que la sauce prenne. Un succès contre OHL les mettrait définitivement sur la bonne voie.

Ne manquez rien de la Scooore Super League sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le programme de la 3e journée:

Vendredi 3 septembre

  • Charleroi - Zulte Waregem (20h)
  • White Star Woluwé - Gent Ladies  (20h30)
Samedi 4 septembre
  • Eendracht Aalst - Genk (14h)
  • Club YLA - Anderlecht (14h)
Dimanche 5 septembre