Le sélectionneur national devrait donner une chance à certains jeunes lors du triptyque contre l'Estonie, la République tchèque et le Belarus. Parmi eux, Alexis Saelemaekers. Le joueur de 22 ans n'a encore que très peu brillé chez les Diables. Mais l'année qui vient pourrait être la sienne.

Parti d’Anderlecht en janvier 2020 pour rejoindre l’AC Milan, Alexis Saelemaekers se porte très bien en Italie. Régulièrement utilisé par son coach, il occupe un rôle précieux grâce à son jeu énergique. Positionné sur le flanc droit de l’attaque, il apporte de la profondeur, de l'impact et de la vitesse. Le jeune Belge use de ses qualités pour servir les redoutables buteurs présents à l’avant.

Des débuts timides

À Milan, Saelemaekers est un titulaire en puissance. D’ailleurs, il vient de débuter les deux premiers matchs de son équipe en Serie A. Avec les Diables Rouges, par contre, le joueur de 22 ans n’a pas encore pu se mettre en avant. Il n’a joué qu’une fois avec le maillot national, en août 2020 contre la Côté d’Ivoire. Depuis, il est régulièrement appelé, mais sans jamais monter au jeu.

Beaucoup pensaient que l’ancien Anderlechtois serait du voyage à l’Euro, à la place de Nacer Chadli. Mais Roberto Martinez a préféré faire confiance au trentenaire. "J'étais un peu déçu à l’époque. Le coach a fait des choix et je pense qu'il a ses raisons. Mais mon esprit de compétition m’a fait me dire que j’avais une autre année pour prouver ma valeur. J’espère décrocher ma sélection pour la Coupe du monde", a déclaré Saelemaekers à Eleven Sports.

Profiter des absences

En club, le Belge joue en position d’attaquant, mais chez les Diables, il ne semble pas y avoir de place pour lui. Avec des éléments comme Eden Hazard, Dries Mertens, Jérémy Doku, Charles De Ketelaere, Yari Verschaeren et consorts, la concurrence est féroce.

Saelemaekers devra donc peut-être se concentrer sur le poste d’ailier, généralement occupé par Thorgan Hazard et Yannick Carrasco. Dans le système de Martinez, ces joueurs ont également un grand rôle offensif à jouer. C’est d’ailleurs l’atout principal du Milanais. Son jeu énergique et son impact feraient du bien au jeu belge, car ce sont précisément ces aspects qui ont fait défaut à l’Euro. Contre l'Italie, les Diables ont manqué d’intensité, or, c'est le point fort du jeune produit d'Anderlecht.

Saelemaekers a toutes les raisons d’espérer du temps de jeu lors des prochains matches de qualification pour la Coupe du monde. Thorgan Hazard et Nacer Chadli sont absents pour cause de blessure, Thomas Meunier traverse une période compliquée et Timothy Castagne n'a joué qu'un seul match depuis sa grave blessure à l’Euro. Le joueur de l’AC Milan devra prendre cette chance pour convaincre Roberto Martinez. Car ce triptyque pourrait bien être déjà décisif en vue d’obtenir une place pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Suivez les matchs des Diables Rouges face à l'Estonie (jeudi 2 septembre, 20h25), la République tchèque (dimanche 5 septembre, 20h20) et le Belarus (mercredi 8 septembre, 20h20) en direct sur La Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !