C'est officiel, Dorian Dessoleil a quitté Charleroi. Le défenseur a rejoint l’Antwerp, qui cherche à renforcer son arrière-garde. Le Sporting sera désormais privé de son capitaine et d’une bonne dose d’expérience sur le terrain. 

Adieu Capitaine… Le Sporting de Charleroi vient de voir partir Dorian Dessoleil, qui portait le brassard carolo depuis deux ans. Les dirigeants du club ont reçu une offre alléchante de la part de l’Antwerp, qu’ils n'ont pu refuser (on parle de trois millions d’euros). Le joueur de 29 ans a également marqué son intérêt pour ce transfert, rapporte Sudpresse.

Dessoleil quitte le Pays noir après six ans de bons et loyaux services. Le Belge totalise près de 200 matchs en Jupiler Pro League avec les Carolos, dont il est devenu le capitaine en 2019. 

Un transfert win-win

Selon Sudpresse toujours, le défenseur central a passé ses tests médicaux à Anvers la semaine dernière. Seulement, il s’est blessé aux adducteurs lors de la dernière journée de championnat. Son indisponibilité est évaluée à deux ou trois semaines. Ce contre-temps n'a toutefois pas freiné l'Antwerp. 

Car le Great Old a grandement besoin de se renforcer à l’arrière. En ce début de saison Abdoulaye Seck est associé à Ritchie De Laet dans la charnière centrale. Or, le dernier cité est plutôt habitué à évoluer sur un flanc, comme c’était le cas l’année dernière dans la défense à trois de l’Antwerp. Le profil de Dessoleil, gaucher qui plus est, convient donc parfaitement aux idées du coach Brian Priske.

Le défenseur rejoindra dès ors un club aux grandes ambitions (l’Antwerp ne vise rien de moins que le sacre en championnat), désormais habitué aux play-offs I et à la scène européenne (les tours de qualifications, du moins). À 29 ans, le joueur passé par Saint-Trond et Virton franchit donc un nouveau cap dans sa carrière. 

Perte d’expérience

Du côté de Charleroi, le départ du capitaine n’était sûrement pas prévu. Il faudra donc rapidement lui trouver un remplaçant. La belle somme proposée par le matricule 1 permettra sans doute au Sporting de compenser sa perte. 

Mais les Carolos perdront à coup sûr l’atout expérience de leur noyau. Et ce, alors que le club fait déjà appel à de jeunes joueurs en ce début d’année. Rappelons que, dans la défense à trois de Charleroi, Dessoleil était accompagné de Stefan Knezevic (24 ans) et de Stelios Andreou (19 ans). Ce dernier est cependant blessé et, lors du dernier match contre Zulte-Waregem, le coach Edward Still a créé la surprise en alignant Martin Wasinski, un produit du centre de formation âgé d’à peine 17 ans. Enfin, le Sporting s’est doté d’un autre défenseur en la personne du Nigérian Valentine Ozornwafor, venu en prêt de Galatsaray. Mais encore une fois, ce dernier n’a que 22 ans.

Tout cela abaisse donc fortement la moyenne d’âge du collectif carolo. Le groupe aura intérêt à gagner rapidement en maturité, même si les automatismes commencent à pointer le bout de leur nez. Charleroi n’a encaissé que quatre buts lors des cinq premiers matchs de championnat. Un bilan qui lui permet d’être toujours invaincu (une victoire, quatre nuls). Maintenant, il va falloir aller chercher des victoires et des points. Et pourquoi pas ce weekend, face à un Beerschot à côté de ses pompes?

Suivez la rencontre entre Charleroi et le Beerschot ce samedi (16h15), ainsi que l'intégralité du championnat belge, sur Eleven Pro League, disponible dans l'option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.