Ondrej Kudela a été appelé dans le groupe de la République tchèque pour affronter le Bélarus et la Belgique en match de qualification à la Coupe du Monde 2022, début septembre, après avoir purgé une suspension de 10 matches pour racisme. Le sélectionneur Jaroslav Silhavy a dévoilé mardi sa sélection, qui ne comprend pas Patrik Schick, suspendu.
L'UEFA avait banni Kudela, défenseur du Slavia Prague, de compétitions internationales en avril dernier, à la suite d'une insulte raciste qu'il aurait adressée au milieu des Rangers Glen Kamara lors d'un match d'Europa League un mois plus tôt. Il n'avait donc pas participé à l'Euro, où la République tchèque s'était hissée jusqu'en quart de finale.
"Bien sûr, nous sommes heureux de retrouver un joueur comme lui. Son style calme et constructif est important pour nous", a réagi le sélectionneur Jaroslav Silhavy.
Par contre, Silhavy doit composer avec plusieurs absences. La principale est celle de Patrik Schick (Bayer Leverkusen), auteur de 5 buts durant l'Euro. L'attaquant purge une suspension de deux rencontres écopées à la suite du rouge reçu contre le Pays de Galles (défaite 1-0) lors de la dernière journée de qualification, le 30 mars.
Par rapport à l'Euro, les défenseurs Ondrej Celustka (Sparta Prague) et Pavel Kaderabek (Hoffenheim), les milieux Lukas Masopust (Slavia Prague) et Petr Sevcik (Slavia Prague) et les attaquants Michael Krmencik (Slavia Prague, ex-Club Bruges) et Tomas Pekhart (Legia Varsovie) ne sont pas repris en raison de blessures, même si Silhavy a précisé que certains d'entre eux pourraient encore rejoindre la sélection.
Le latéral Milan Havel (Viktoria Plzen) intègre l'équipe nationale pour la première fois.
Les Tchèques, qui comptent 4 points en trois matchs, accueilleront le Bélarus le 2 septembre à Ostrava avant d'affronter les Diables Rouges, leaders du groupe E avec 7 points, trois jours plus tard à Bruxelles. Ils joueront encore un amical contre l'Ukraine le 8 septembre à Plzen.