On a appris ce mardi que le club de l'Excelsior Mouscron avait introduit une plainte auprès de l'union Belge à l'encontre du RWDM, qui avait sévèrement battu les Hurlus lors de la première journée.
 
Selon Mouscron, le milieu de terrain du RWDM, Glenn Claes n'avait pas subi de test Covid valide dans la semaine précédant la rencontre. Sa présence sur le terrain a donc incité l'Excelsior Mouscron a entamer une procédure auprès de l'Union Belge visant à revoir le résultat de ce match. Pour rappel, l'équipe hennuyère avait perdu sur le terrain cette rencontre 3-1 et Glenn Claes avait même inscrit un but pour son équipe au Stade Edmond Machtens.

Apparemment, et selon certaines informations non confirmées pour le moment, le club hennuyer aurait émis des réserves officielles avant la rencontre et le RWDM aurait donc eu connaissance de ce point avant le coup d'envoi. Selon les Hurlus, Glenn Claes devait pouvoir présenter un test Covid négatif pour être autorisé à jouer. Ce que conteste le RWDM qui indique avoir obtenu le feu vert officiel du médecin coordinateur de la Pro League. Les deux équipes présenteront leur version des faits vendredi devant l'Union Belge.

Réaction du président du RWDM
 
Le président du RWDM, Thierry Dailly, est abasourdi par l'annonce de cette plainte, comme il l'explique dans La Dernière Heure/Les Sports. "Je suis très étonné du contenu de cette plainte. Nous ne sommes pas sûrs à 50%, mais bien à 500% d'être en ordre. Tout a été fait dans les règles de l'art au club et ce, depuis le début de la crise sanitaire", indique calmement le président du RWDM.

Secret médical

"Par contre, ce qui me pose un très gros problème, c'est au niveau de la violation du secret médical. Qui a transmis une information sur les dossiers médicaux de mes joueurs à Mouscron?", s'interroge le président du club. Le RWDM ne compte d'ailleurs pas en rester là. "Avec notre avocat Sven Mary, nous étudions les suites à donner à cette affaire. Nous ne comptons pas nous laisser faire car pour nous, c'est de la diffamation. Nous ne nous laisserons pas salir sous prétexte que nous sommes un petit club par rapport à eux."