Les Reds ont débuté la nouvelle saison de Premier League en signant un bilan parfait. Après une victoire à l'extérieur contre Norwich lors de la première journée, ils ont gagné à domicile contre Burnley. Lors de ces deux rencontres, les Reds n'ont pas encaissé le moindre but. Une imperméabilité défensive à laquelle le retour de Virgil van Dijk n’est pas étranger. 

À la fin du mois de juillet, Liverpool FC a vécu un petit moment d’émotion. En pleine préparation de la nouvelle saison, le club anglais a joué un match amical contre le Hertha Berlin. Lors de la seconde période, Virgil van Dijk est entré en jeu: cela faisait exactement 285 jours que le défenseur néerlandais n’était pas remonté sur un terrain. 

Van Dijk avait subi une grave lésion aux ligaments croisés le 17 octobre 2020, lors d’un match contre Everton. À cause de cette blessure, il avait dû dire adieu au reste de la saison, et à l’Euro 2021 avec les Pays-Bas. Mais aujourd’hui, le colosse est de retour, et il n’a rien perdu de sa superbe! 

Un impact immédiat

Outre le fait que les supporters sont enfin autorisés à revenir à Anfield Road, Van Dijk a prouvé le week-end dernier qu’il avait fait grandement défaut à Liverpool la saison dernière. Les Reds ont terminé troisième de Premier League, en ayant encaissé 42 buts. C’est beaucoup plus que les 33 de l’année précédente. Sans Van Dijk, le champion en titre a eu du mal à garder le zéro derrière lors de deux matches consécutifs.

Le retour du Hollandais est donc de bon augure. Tant contre Norwich que contre Burnley, son équipe s’est imposée facilement, tout en gardant ses filets inviolés. Van Dijk a même été à la base du deuxième but de Liverpool. Après une belle passe transversale de sa part, le ballon est passé par deux autres joueurs avant que Sadio Mané ne porte le score (final) à 2-0.

Des statistiques folles

Van Dijk, qui vient de prolonger son contrat jusqu'en 2025, aura un premier grand test ce samedi 28 août. Il aura la lourde tâche de contenir Romelu Lukaku, le nouvel avant-centre de Chelsea. Les Blues ont eux aussi parfaitement entamé leur saison avec des victoires contre Crystal Palace et Arsenal. Face aux Gunners, Big Rom a merveilleusement fêté son retour à Chelsea en marquant son premier but de la saison après seulement 15 minutes.

Si Van Dijk est aligné samedi, Chelsea aura toutefois besoin de toutes ses forces à l’avant. Car le Néerlandais détient une statistique incroyable. Sur les 48 matches officiels qu’il a disputés à Anfield Road, les Reds n’en ont pas perdu un seul (43 victoires et 5 nuls). Et dans 23 de ces 48 matchs, Liverpool a réalisé une clean sheet. Van Dijk est donc indispensable en défense. C'est encore plus vrai quand on sait que la saison dernière, sans lui, Liverpool a perdu six matchs à domicile d'affilée...