One day, one goal : Romário, l'attaquant du PSV, surprend le Steaua Bucarest en European Cup

Pour notre rubrique "One day, one goal", nous remontons le temps 32 ans en arrière. À l'époque, le PSV Eindhoven est au deuxième tour de l’European Cup, l'ancêtre de la Ligue des champions. Contre le Steaua Bucarest roumain, un véritable drame semble sur le point de se produire, mais l'attaquant brésilien Romário en a décidé autrement.

Le PSV a d’abord battu facilement le FC Lucerne au premier tour de la Ligue des champions de l’époque. Ensuite, le champion néerlandais affrontait le Steaua Bucarest. Le PSV joue le match aller à l'extérieur le 18 octobre 1989. Les attentes sont élevées, mais les Néerlandais se font surprendre. Gheorghe Hagi, alors âgé de 24 ans, offre la victoire au Steaua avec le seul bul de la partie. Aux Pays-Bas, les médias parlent d'une bévue.

Deux semaines plus tard, le PSV doit donc rectifier le tir dans son propre Philips Stadium. Les 28 000 supporters d'Eindhoven espèrent un bon résultat, mais après quinze minutes, les Roumains font taire les supporters locaux. Marius Lacatus inscrit le 0-1 sur une passe de Hagi. On va droit alors vers le drame pour le PSV: s'il veut atteindre le prochain tour, il lui faut marquer trois fois. 

Romário en héros

Quelques minutes plus tard, le PSV trouve son second souffle. Juul Ellerman envoie un coup franc à 25 mètres dans le but adverse. C'est le début d'une deuxième mi-temps historique. Après la pause, le PSV marque deux fois en l'espace de cinq minutes. Les deux goals sont l'oeuvre d'un homme: Romário. Pour couronner le tout, Ellerman alourdit encore le score (4-1). Le Philips Stadium a maintenant complètement explosé.

Le PSV joue alors avec une énorme envie contre le Steaua Bucarest, et ce n’est pas terminé, car le point culminant de la soirée est à venir. Cinq minutes avant la fin du match, Romário se lance dans un solo légendaire. Le Brésilien reçoit le ballon à la limite du rond central. Il fait voler trois adversaires et bat le gardien de but Silviu Lung. L'attaquant couronne ses efforts par un sublime triplé et scelle le score final : 5-1.

En retard pour le briefing

L'exploit de Romário a permis à l'entraîneur du PSV, Guus Hiddink, de se frotter les mains. Le Néerlandais avait bien failli ne pas aligner l'attaquant brésilien contre le Steaua. Le week-end précédent, il avait même écarté Romário du groupe pour le match de championnat contre le RKC Waalwijk. Officiellement, on rapporte que Romário luttait contre des problèmes d'estomac, mais il est apparu plus tard que l’attaquant avait été expulsé par Hiddink car il était arrivé en retard au briefing d’avant match. Le Brésilien a donc pris sa revanche quelques jours plus tard contre le Steaua.

Après sa performance de gala contre le Steaua, le PSV fut immédiatement considéré en Europe comme un favori pour remporter l’European Cup cette saison-là. Mais au tour suivant, soit en quarts de finale, le Bayern Munich a été par deux fois trop fort pour le PSV. Mais peu de gens se souviendront de cette élimination; c'est l'écrasante victoire contre le Steaua Bucarest qui est restée dans les mémoires.

Regardez à nouveau ci-dessous la superbe performance en solo de Romário.

Fan de notre série? Revivez le but d'Oleg Blokhine qui ponctue une superbe action collective face à l’Atletico Madrid

 

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top