One day, one goal: Acosta profite de l’incroyable sauvetage de Rooney pour crucifier Orlando

La Major League Soccer, le championnat de football aux États-Unis, est encore jeune, mais elle possède déjà ses buts et ses actions de légende. En 2018, Wayne Rooney et Luciano Acosta, le redoutable duo de DC United, ont offert à la MLS un final palpitant, durant lequel les supporters sont passés par toutes les émotions.

Parfois, c’est moins le goal en lui-même que l’action qui l’a précédé qui vaut le détour. Dans ce cas-ci, le goal est joli, mais son origine est tout bonnement fantastique. Nous sommes en 2018, aux États-Unis, en pleine saison de MLS. Le club de D.C. United, basé à Washington, vient de recruter l’attaquant anglais Wayne Rooney. À 33 ans, ce dernier rejoint les autres anciennes gloires européennes qui animent le championnat américain, comme Gonzalo Higuain ou Bastian Schweinsteiger

Dès son arrivée, l’ex-star de Manchester United forme une redoutable paire d’attaque avec l’Argentin Luciano Acosta, ancien joueur de Boca Juniors. Les deux hommes ont noué une véritable connexion sur le terrain. Enchaînant les goals et les assists l’un pour l’autre, ils sont devenus l’un des duos les plus efficaces de la MLS. D’ailleurs les supporters de D.C. United ont même donné un nom à leur association: "LuchoRoo".

Un duel serré

Le 12 août de cette année-là, les deux joueurs frapperont encore un grand coup, et les échos de leur prouesse résonneront jusqu’au-delà de l’Atlantique. D.C United reçoit alors Orlando, qui vient de perdre huit de ses neuf derniers matchs. Mais les visiteurs leur donneront malgré tout du fil à retordre.

À la mi-temps le score est de 1-1. Acosta a ouvert le score pour le club de Washington, mais un but contre son camp d’Ousted a remis les équipes à égalité. À la 55e minute, le match tourne lorsque Cristian Higuita reçoit un carton rouge et laisse ses coéquipiers d’Orlando à 10 sur la pelouse. Acosta en profite pour marquer son second but de la soirée. Mais Dwyer lui répond quelques minutes. C’est alors 2-2 à quelques instants du terme, et la suite est digne d’Hollywood

Alors que l’arbitre annonce six minutes de temps additionnel, D.C. United pousse sans relâche pour marquer le but de la victoire. Sur une des dernières actions du match, D.C. bénéficie d’un corner. Toute l’équipe se porte à l’avant, y compris le gardien. Mais Orlando dégage la balle au loin, et le milieu de terrain Will Johnson, voyant le but vide, court pour aller planter le but décisif. 

Ascenseur émotionnel

C’est alors que Wayne Rooney endosse son rôle de capitaine. Resté dernier homme, il effectue un sprint monumental pour revenir sur Johnson. Une fois à sa hauteur, l’Anglais réalise un tacle digne des plus grands défenseurs pour récupérer le ballon et sauver les siens. Mais ce n’est pas tout! 

Rooney se retourne immédiatement pour repartir à l’assaut. Après avoir passé la ligne médiane, il adresse un long centre en profondeur, qui trouve Acosta dans la surface. L’Argentin surpasse son défenseur et envoie sa tête dans les filets. Les supporters exultent, et pour cause, ils viennent de vivre un bel ascenseur émotionnel. En quelques secondes, D.C. United est passé d’une très mauvaise posture à la victoire finale. Wayne Rooney se laissera tomber sur la pelouse de joie, trop exténué pour rejoindre ses coéquipiers pour célébrer. 

Le goal d’Acosta, précédé du sauvetage de Rooney, sera nominé pour le prix du plus beau but de l’année 2018 en MLS. 

Fan de notre série? Retrouvez le but d’Oleg Blokhine ponctuant une superbe action collective du Dynamo Kiev.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top