Ces films qui nous font découvrir le monde de la peinture

Le cinéma s’est régulièrement intéressé au monde de la peinture. C’est plutôt logique étant donné le lien qui unit ces deux arts: chacun tente, à sa façon, de représenter le monde. Ce lundi (20h50), Arte diffuse ‘Séraphine’, l’histoire vraie d’une femme de ménage qui cachait un immense talent artistique. Proximus Pickx vous dépeint quelques autres films consacrés à l’art pictural. 

Surviving Picasso

En 1996, James Ivory, connu pour ‘Chambre avec vue’, se met en tête de raconter la vie de Pablo Picasso à travers sa relation amoureuse avec Françoise Gilot, dans les années 1940. Le film, vécu du point de vue de la jeune femme, montre combien le génie de la peinture était un homme difficile à vivre en privé, sans omettre son côté coureur de jupons. Le couple est admirablement joué par Anthony Hopkins et Natascha McElhone.

Malheureusement, les producteurs n’ont pas eu les droits pour montrer les oeuvres de Picasso à l’écran. Ils ont donc du trouver des astuces pour le montrer en train de travailler. Le film se penche toutefois davantage sur la vie personnelle et les idées du maître que sur son oeuvre à proprement dit. De quoi découvrir sous un autre angle l’un des plus grands artistes du XXe siècle. 

La Jeune fille à la perle

Ce film tire son titre de l’un des tableaux les plus célèbres de l’histoire. ‘La Jeune fille à la perle’, peinte en 1665 par Johannes Vermeer est en effet considéré comme un chef-d’oeuvre, au même titre que la Joconde de Léonard de Vinci. Le film est une adaptation du roman éponyme de Tracy Chevalier, qui a tenté d’imaginer l’histoire se cachant derrière la toile. Il s’agit donc d’une fiction, mais elle illustre bien le processus créatif conduisant à la réalisation d’une peinture aussi fascinante.

Ce drame est porté par un excellent casting emmené par Scarlett Johansson et Colin Firth dans les rôles principaux. Il jouit également d’une superbe bande originale composée par Alexandre Desplat, qui lui vaudre une nomination aux Golden Globes.

Pollock

En 2001, l’acteur Ed Harris a entrepris de porter au grand écran la vie de Jackson Pollock, cet artiste américain qui a eu une influence déterminante sur l’art contemporain. C’est en effet l’un des plus illustres représentants de l’art abstrait au XXe siècle, reconnaissables à ses oeuvres utilisant la technique du "dripping", qui consiste à laisser couler ou à projeter des gouttes de peinture sur une toile vierge. 

Si Ed Harris (qui joue également le rôle principal) a choisi ce thème pour son premier film en tant que réalisateur, c’est parce qu’il nourrit une fascination pour Pollock. Dans son long-métrage, il a ainsi tenu à raconter les anecdotes les plus célèbres de l’artiste. Par ailleurs, Harris avait à coeur de mettre en images le processus de création du peintre, à la fois intriguant et visionnaire. L’acteur/réalisateur s’est même fait installer un atelier pour y expérimenter lui-même les techniques de peinture abstraites. 

Frida

Ce film retrace la vie tumultueuse de l’artiste peintre mexicaine Frida Kahlo. Son oeuvre surréaliste et colorée, mais aussi son engagement politique ont fait d’elle une des figures marquantes du début du XXe siècle. ‘Frida’ nous dresse ainsi son portrait, de sa relation avec le peintre Diego Rivera et ses débuts dans la peinture à son accession à la célébrité (et tout ce qui va avec) et ses liens avec le communisme. 

Dans le rôle titre, Salma Hayek montre combien Frida Kahlo était une femme originale, intrigante et séduisante. D’ailleurs, l’actrice s’est même mise à peindre en raison du tournage, et certaines de ses toiles sont visibles dans le film. ‘Frida’ a été applaudi partout dans le monde, accumulant les distinctions.

Séraphine

Le film de Martin Provost nous dresse le portrait de Séraphine de Senlis, humble femme de ménage et artiste visionnaire, dont la peinture dite "primitive" sera découverte en 1914. Séraphine travaille au service de Wilhelm Uhde, le collectionneur d'art allemand qui a découvert le douanier Rousseau. C'est lui qui, chez des notables, s'intéresse à une petite toile remarquable dont l'auteur, à la grande surprise du marchand d'art, n'est autre que Séraphine.

‘Séraphine’ sera largement acclamé partout dans le monde. Une partie du succès du film est notamment dû à la performance de Yolande Moreau. Notre compatriote belge sera d’ailleurs couronnée du César de la meilleur actrice pour son rôle (notons également que le film repartira de la cérémonie avec sept prix au total!).

Regardez ‘Séraphine’ ce lundi à 20h50 sur Arte ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top