Ces dernières semaines, les spéculations sur le brassard de capitaine du KMSK Deinze sont allées bon train. Durant la campagne de préparation, Wim De Decker, l’entraineur, avait changé plusieurs fois de capitaine et avait déclaré qu’il n’effectuerait un choix définitif que lors du début du championnat.

Finalement, le coach de Deinze a opté pour Denis Prychynenko, arrivé au mercato estival. Le défenseur succède ainsi à Flavien Le Postollec et dépasse dans la hiérarchie le vice-capitaine Lennart Mertens. Même si De Decker ne voit pas les choses ainsi.
 
"Avec Prychynenko, Mertens, Lecomte et même De Belder, nous avons en fait quatre ou cinq capitaines potentiels dans le noyau” a expliqué De Decker après le match. « Un brassard autour du bras, c’est toujours beau à voir, mais ce n’est pas plus que ça. Après la campagne de préparation, j’ai discuté de mon choix avec tout un chacun et tout le monde avait plus ou moins le même avis que moi. Prychynenko a reçu le brassard sur la base de son expérience et aussi en partie à cause de sa position sur le terrain ».

Des ex du Beerschot au top

Au Lierse Kempenzonen, c’est également une recrue estivale qui portait hier le brassard de capitaine. Tom Van Imschoot, le coach des Pallieters, avait déjà décidé durant la campagne de préparation de désigner Alexander Maes comme capitaine. Il a donc pu disputer le premier toss de la saison avec Prychynenko, son ex-équipier du Beerschot.