C’est un retour en Belgique qu’on attendait pas spécialement tant sa vie est en Italie. Pourtant, Radja Nainggolan va enfin fouler les pelouses de Jupiler Pro League. Le Ninja va s’engager avec l’Antwerp. Un transfert déterminant pour le développement du club ?
C’est un très gros coup que vient de réaliser l’Antwerp. Le Great Old a en effet signé Radja Nainggolan. A 33 ans, le médian fait son retour en Belgique, 16 ans après l’avoir quittée. Selon Het Laatste Nieuws, les Anversois ont proposé un contrat de près de 2 millions d’euros annuel au joueur pour le convaincre de quitter l’Italie, alors qu’il était libre de tout contrat depuis sa rupture avec l’Inter.
 
L’arrivée du Ninja en Jupiler Pro League est à coup sûr LE transfert de ce mercato estival. Pour l’Antwerp, c’est aussi une belle manière de tacler son rival du Beerschot puisque Nainggolan a été formé au feu Germinal Ekeren, devenu ensuite Germinal Beerschot après avoir renié son histoire pour s’approprier celle de son rival disparu.
 
Toujours prêt physiquement ?
 
Pour beaucoup, Radja Nainggolan n’est plus celui qui avait charmé l’Italie il y a 10 ans. Ils estiment que le joueur est terminé sur le plan physique et que son apport dans le jeu en est fortement diminué. Pourtant, quand on regarde ses statistiques de l’an dernier, on remarque que l’ancien Diable Rouge a disputé 22 des 23 rencontres de Cagliari à partir de janvier, n’en loupant qu’une pour suspension et jouant au moins 80 minutes dans 21 de ces 22 matchs.
 
Ce retour à l’Antwerp sera donc aussi une manière pour Nainggolan de prouver qu’il est toujours bien là malgré ses 33 ans au compteur. Le championnat belge est réputé pour être physique, avec beaucoup d’intensité et cela devrait plaire au médian.
 
Quel rôle dans le système anversois ?
 
Son arrivée amène maintenant la question de savoir comment Brian Priske va pouvoir utiliser son nouveau médian. Capable de jouer en 10, en 8 et en 6, Nainggolan est un joueur particulièrement polyvalent. En fonction du poste où il est aligné, il peut mieux exprimer l’une ou l’autre de ses qualités : la hargne physique, la récupération, la puissance de frappe, la qualité de passe. Nainggolan sait moduler son jeu selon où il est placé.
 
Priske joue en 4-2-3-1 avec un triangle médian formé de Verstraete et Alhasan à la base et Gerkens à la pointe. A priori, c’est à la place du jeune Nigérian Alhasan qu’on verrait bien Nainggolan afin de jouer les ratisseurs et donner plus d’air à la défense anversoise, tout en se permettant l’une ou l’autre projection vers l’avant, couvert alors par Verstraete.
 
Ce transfert pourrait en tout cas permettre à l’Antwerp de grandir encore. Mais il faudra pour cela que le Ninja soit au top de sa forme.
 
Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.