Michael Frey a été le grand bonhomme du duel entre le Standard et l'Antwerp pour le compte de la 3e journée du championnat de Belgique de football, dimanche à Sclessin. Les Anversois se sont imposés 2-5 avec cinq buts de l'attaquant suisse. Le coup d'envoi de la rencontre avait été donné par le hockeyeur Victor Wegnez, ovationné pour son titre olympique avec les Red Lions. Au classement, le Standard est 10e (4 points) et l'Antwerp 11e (3 points).
Le début de match a été loin d'être idéal pour le Standard. Après s'être infiltré dans le rectangle, le Suisse Viktor Fischer écartait pour Jelle Bataille dont le centre trouvait un autre Suisse, Frey qui fermait le triangle et battait Arnaud Bodart de près (6e, 0-1) Quelques instants plus tard, les Rouches ont connu un autre coup du sort avec la sortie de Joao Klauss, blessé au dos, qui a été remplacé par Selim Amallah (14e). L'international marocain s'est mis en évidence mais sa frappe a été déviée de justesse par Jean Butez (32e). Alors qu'il courrait derrière les événements, l'Antwerp a profité d'une perte de balle de Samuel Bastien pour doubler la mise, toujours par Frey, au rebond d'un envoi de Fischer boxé par Bodart. (38e, 0-2).

Au moment de remonter sur le terrain, les Anversois étaient bien partis pour prendre leurs premiers points de la saison. Une situation d'autant plus confortable que le Standard avait adopté un visage plus offensif avec le remplacement de Moussa Sissako par Aron Donnum, ce qui lui accordait plus d'espaces. Pourtant sur une inattention de Ritchie De Laet, Jackson Muleka a relancé les Liégeois (55e, 1-2). Sclessin revivait mais pas pour longtemps: sur une passe de Pieter Gerkens, Frey se trouvait de nouveau à la bonne place (59e, 1-3). Le Suisse a alors montré une autre facette de son talent en trompant Bodart d'un envoi aux abords des seize mètres (61e, 1-4). C'était manifestement la journée de la corne d'abondance pour Frey, qui a signé un quintuplé sur une passe d'Aurelio Buta (68e, 1-5).

A peine monté au jeu à la place de Nicolas Raskin (76e), Denis Dragus a réduit le retard des Rouches, qui avaient perdu tout espoir de prendre un point (77e, 2-5),