Preview D1B (2): Un Deinze rajeuni, plus pro et plus riche offensivement

Challenger Pro League |
Dans cette dernière ligne droite avant la reprise du championnat 2021/2022 en D1B, nous évaluons les forces en présence en passant chaque club à la loupe. Mercato, matches amicaux et ambitions affichées, faisons le tour des huit formations engagées dans la compétition. Deuxième épisode aujourd'hui avec le KMSK Deinze.
 

De Tagtik

Partager cet article

Le KMSK Deinze a du apprendre à perdre la saison passé, car les Flandriens n'étaient pas habitués à la défaite à l'étage inférieur. Le club a eu besoin d'un peu de temps pour s'adapter à cette nouvelle donne et a connu une saison avec des hauts et des bas.
 
Mais quand le trio Challouk - Mertens - Staelens s'est mis à tourner à plein régime, on a souvent vu du beau spectacle , même si la constance n'a pas toujours été au rendez-vous. Finalement, les pensionnaires du Stade Van de Wiele ont obtenu une cinquième place au classement, ce qui était légèrement sous leurs attentes.
 
Rajeunir et professionnaliser
 
Pour progresser, le club a tiré les leçons de la dernière saison et enclenché d'importants changements. Tout le staff technique a été renouvelé et Wim De Decker est devenu le nouveau T1 du club. Une nomination qui n'a pas tardé à produire ses effets puisqu'on murmure que le groupe ne s'était jamais entraîné aussi dur que sous sa férule.
 
Le noyau a également connu des retouches importantes. Des joueurs déjà relativement âgés comme Niels De Schutter, Seth De Witte ou Renato Neto ont été remerciés alors que Le Postollec a été intégré dans le staff. Pour les remplacer, des jeunes talents comme Nathan Fuakala (Club NXT), Ruben Geeraerts (Antwerp), Jelco Schamp (Zulte Waregem) et Tim Verwaal (Cercle) ont été attirés.
 
Avec Kurt Abrahams et Christophe Janssens, recrutés à Westerlo et Denis Prychynenko, arraché au Beerschot, ce sont des gros poissons très expérimentés qui viennent renforcer l'effectif. Djihad Bizimana (Waasland-Beveren) devra, lui, remplacer le jeune retraité Flavien Le Postollec.
 
Courbe ascendante pendant la préparation
 
Deinze a entamé sa campagne de préparation en mode mineur avec une lourde défaite 6-2 face à l'Union SG et un revers 1-3 face à Zulte Waregem. Ensuite, face au FC Volos (D1 grecque), Deinze est monté en régime en s'imposant 0-1 avant de prendre la mesure du Sparta Petegem et du KSV Oudenaarde sur le même score (0-4).
 
Une deuxième joute amicale face à l'Union SG a permis d'évaluer les progrès du groupe puisqu'après le 6-2 de début juillet, ce second match s'est achevé sur le score de 1-1. 
 
Objectif top 3
 
Jusqu'ici, Deinze est parvenu à conserver tous les pions essentiels de son noyau. La base reste donc la même et la cure de rajeunissement du groupe ne peut que faire du bien au club du Stade Burgemeester Van De Wiele. L'encadrement du club semble plus pro.
 
Tous les ingrédients d'une nouvelle stabilité semblent donc en place en Flandre orientale et les troupes de Wim De Decker doivent pouvoir viser une place dans le top 3. Offensivement, le club semble très bien armé (Challouk, De Belder, Mertens, Staelens, Abrahams, Geeraerts, ...) et peu de clubs de D1B soutiennent la comparaison en attaque avec ce KMSK Deinze rajeuni.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top