Roger Federer ne participera pas aux Masters 1000 de Toronto et de Cincinnati, a annoncé l'ATP jeudi, cette décision soulevant des doutes sur sa participation à l'US Open qui débute le 30 août, une semaine après la finale du tournoi de Cincinnati.
Le Suisse, qui aura 40 ans dimanche, a atteint les quarts de finale de Wimbledon en juillet avant d'être sèchement éliminé, en trois sets, par le Polonais Hubert Hurkacz. Il a ensuite déclaré forfait pour le tournoi olympique de Tokyo, en raison d'une blessure à un genou.
Il n'a participé qu'à cinq tournois cette saison : deux Majeurs, Wimbledon et Roland Garros, et les tournois de Halle, Genève et Doha. Il signait son retour sur le circuit au Qatar en mars après avoir subi deux opérations au genou droit après l'Open d'Australie 2020.
Le Suisse, qui compte 20 titres de Grand Chelem à son actif, n'a pas joué à Flushing Meadows depuis 2019. Il n'a pas disputé le tournoi l'an dernier.
Roger Federer a pourtant brillé à l'US Open durant sa carrière. Entre 2004 et 2008, il a remporté cinq titres consécutifs sur le court Arthur Ashe. L'Argentin Juan Martin del Potro a stoppé sa série lors de la finale 2009, remportée face au Suisse. 
Il n'a atteint depuis qu'une seule fois la finale à Flushing Meadows. C'était en 2015, contre le Serbe Novak Djokovic, qui vient d'égaler le record de titres de Grand Chelem codétenu par Federer et l'Espagnol Rafael Nadal. 
A Toronto et Cincinnati, le Suisse a signé des résultats probants dans le passé. Il a remporté deux fois le tournoi au Canada, et sept fois - un record - le Masters 1000 américain.
Federer ne sera pas la seule tête d'affiche à manquer à l'appel dans la province de l'Ontario. Le tout récent champion olympique Alexander Zverev, le médaillé de bronze Pablo Carreno Busta et le finaliste de Wimbledon Matteo Berrettini sont également forfaits.