Dans cette dernière ligne droite avant la reprise du championnat 2021/2022 en D1B, nous évaluons les forces en présence en passant chaque club à la loupe. Mercato, matches amicaux et ambitions affichées, faisons le tour des huit formations engagées dans la compétition. Premier épisode aujourd'hui avec le Lierse Kempenzonen.
 
Le Lierse Kempenzonen, invité-suprise du dernier championnat de D1B, avait été convié à se joindre à la fête sans préparation spécifique et sans un noyau adapté. Rien d'étonnant donc à ce que les Pallieters aient connu une saison difficile et crispante. Si les Lierrois ont sauvé leur peau in extremis, c'est parce qu'il n'y aura finalement eu... aucun descendant.
 
Un gros lifting
 
Mais cette saison sans grande satisfaction pour les fans du Lisp aura au moins permis aux troupes lierroises de se confronter aux réalités du football professionnel et aux dirigeants de faire un tri objectif au sein du noyau. Le coach Tom Van Imschoot a donc mis de l'ordre dans sa sélection et 15 joueurs sont partis pour procéder à un gros lifting dans l'équipe.
 
En parallèle, très tôt pendant la préparation, le Lierse a fait venir de nouveaux joueurs dont la grande majorité possède une véritable expérience du niveau pro en Belgique (Thibaut Van Acker, Joeri Poelmans, Alexander Maes, Jens Naessen, Kenneth Schuermans, Yvan Yagan, Stallone Limbombe). Des joueurs prêtés qui avaient fait leurs preuves la saison passée ont été confirmés (Jordy Gillekens, Brent Laes) et le Lierse semble avoir trouvé en la personne d'Hakim Abdallah le buteur qui lui manquait. Des jeunes comme Seppe Maesen ou Jordi Liongola devront apporter leur enthousiasme.
 
Travailler les automatismes
 
Pendant la phase de préparation, le Lierse Kempenzonen a démontré qu'il était en net progrès par rapport au dernier exercice. Pas toujours constants (défaites 4-1 à Willem II et 3-0 face au Club de Bruges, nul 2-2 face à Hoogstraten), les Lierrois ont aussi montré de belles choses face à Heist (victoire 1-4) et au FC Eindhoven (0-2).
 
Mais ce qui saute aux yeux, c'est que le Lierse Kempenzonen paraît offensivement nettement mieux armé que la saison dernière, avec 19 buts inscrits en 8 matches. Reste à peaufiner les automatismes avant la reprise.
 
Se montrer compétitif en D1B
 
Le Lierse Kempenzonen veut absolument éviter le même chemin de croix que la saison passée. Pour cela il faudra être rapidement performant et prendre des points dès l'entame de la compétition. Les dirigeants ont souhaité y parvenir en restant fidèle aux valeurs du club avec un noyau à coloration très belge (et sans stars hors de prix).
 
De nombreux joueurs voudront briller dans une compétition qu'ils ont déjà connue, mais sera-ce suffisant pour combler l'écart qui séparait le Lierse des autres formations la saison passée? Le coach Tom Van Imschoot a déjà démontré qu'avec un groupe soudé et cohérent, l'enthousiasme pouvait permettre de soulever des montagnes.