Les Belgian Cheetahs se sont brillamment qualifiées pour la finale du relais 4X400m en athlétisme aux Jeux Olympiques de Tokyo, jeudi avec un record de Belgique.
Naomi Van den Broeck, Imke Vervaet, Paulien Couckuyt et Camille Laus, dans cet ordre, ont couru en 3:24.08, soit un nouveau record de Belgique, effaçant le 3:26.58 réussi par Hanne Claes, Imke Vervaet, Paulien Couckuyt et Camille Laus aux championnats du monde à Doha le 5 octobre 2019.

Elles terminent derrière la Pologne, victorieuse de cette première série en 3:23.10 et Cuba, 2e en 3:24.04.

En 5e position après les deux premiers relais, Paulien Couckuyt a réussi un fameux tour de piste pour ramener la Begique à la 3e place. Camille Laus, un moment deuxième, assurait la qualification des Belges pour la finale.

Les trois premiers de chacune des deux demi-finales, ainsi que les deux meilleurs temps ensuite rejoignent la finale samedi (14h30).

Privée de celle qui devait les porter plus haut, Cynthia Bolingo blessée, les relayeuses du 4x400 m peuvent sur les très belles conditions affichées à Tokyo par Imke Vervaet et Paulien Couckuyt et celle retrouvée de Camille Laus dans les séries.

Les Belgian Cheetahs s'étaient classées 5e de leurs premiers championnats du monde en 2019 à Doha.