Les Belgian Cats ont été éliminées en quarts de finale du tournoi de basket féminin des Jeux Olympiques de Tokyo mercredi à la Super Arena de Saitama battues sur le fil 86 à 85 (mi-temps: 41-42) par le Japon. Pour sa première participation, la Belgique n'a clairement pas à rougir même si elle quitte toutefois la compétition avec de gros regrets.
Le 'big three' a pourtant été rendez-vous avec Emma Meesseman (25 pts, 11 rebonds, 6 assists), Julie Allemand (11 pts, 8 assists) et Kim Mestdagh (24 pts, 7 rebonds), mais sur un panier à trois points d'Hayashi à 15 secondes de la fin, le Japon a mis fin au rêve des Belgian Cats en se qualifiant pour les demi-finales des Jeux olympiques.

Un duel au coude-à-coude

Le premier quart voyait un chassé-croisé entre les deux formations où l'écart ne dépassera pas trois unités pour les Belgian Cats (10-13) et quatre pour les Japonaises (17-13) au moment des premières rotations toujours très délicates côté belge. Le premier quart temps était sifflé à 19-16 pour le Japon. Les Japonaises resserraient leur défense creusant un premier écart à 30-18 à la 13e sur deux paniers à trois points de suite de Miazawa. Philip Mestdagh au temps mort devait réagir. Message reçu par Kim Mestdagh, Emma Meesseman et Julie Allemand aux assists et à trois points pour revenir à 30-28 au quart d'heure. La réussite à distance côté belge avec Delaere et Kim Mestdagh permettait aux Belges de prendre l'avantage 35-37 (18e). Kim Mestdagh retrouvait son potentiel offensif pour inscrire 15 points (dont un 4/6 à trois points) avant la pause. C'était 37-40 à 90 secondes de la mi-temps sifflée à 41-42 pour les Belges avec notamment 7 à 20 partiel.

La grosse défense belge à la reprise et la main chaude de Kim Mestdagh permettaient aux Belgian Cats de faire la course en tête (43-51). L'écart grimpait même à 13 unités avec un trio Kim Mestdagh-Meesseman-Allemand dans tous les bons coups (45-58). Toujours en délicatesse avec ses rotations, la Belgique voyait le Japon revenir à 55-60 (27e). Heureusement, Meesseman alignait les paniers et la Belgique passait devant à la demi-heure (61-68). L'adresse à trois points des Japonaises restait le principal danger pour les Belgian Cats. Mika Takada égalisait sur une nouvelle bombe, la 10e du match (72-72) avec 6 minutes à jouer. Les deux équipes rivalisaient dans cet exercice (75-75) à 4:30 de la fin. Kim Mestdagh poursuivait sa moisson (75-78) et le money-time s'annonçait tendu. Une faute volontaire de Vanloo remettait le Japon à égalité (81-81) à deux minutes du terme.

Ann Wauters fait ses adieux

Raman et Takada se donnaient la réplique (83-83) à 39 secondes du terme. Hayashi, à trois points, donnait un point d'avance au Japon à 15 secondes du terme après deux lancers de Julie Allemand (86-85). La dernière possession belge voyait un tir manqué de Kim Mestagh et l'élimination des Belgian Cats. Le Japon, qui avait aligné 14 paniers sur 33 (pour 11/23 à la Belgique) jouera en demi-finale vendredi (13h00, heure belge) contre le vainqueur du choc entre l'Espagne et la France. L'autre demi-finale vendredi (6h40 heure belge) mettra en scène les États-Unis à la Serbie.

Philip Mestdagh avait déclaré avant l'entame du match que "le coup est jouable mais il va falloir que tout roule dans le bon sens". Malheureusement, la Belgique est passée à un panier de la qualification. Si les Belges auraient pu se mettre à l'abri plus tôt dans la partie, les Japonaises n'ont jamais lâché et ont été récompensées de leurs efforts fournis tout au long de la partie. Cette rencontre, conjugée à la défaite des Belgian Cats en demi-finale de l'Euro de basket en juin dernier, ne fera que gonfler l'expérience de notre armada pour la suite des hostilités. Ce sera sans Ann Wauters, l'intérieure flandrienne ayant mis un terme à sa carrière juste après le revers face au Japon.

Suivez les Jeux Olympiques d'été du 22 juillet au 8 août sur Tipik ou Eurosport, ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !