Décidément, le club londonien ne lâche pas l’affaire. Les Blues semblent déterminer à faire revenir Romelu Lukaku, qui s’épanouit pour l’instant à l’Inter Milan. Chelsea vient de mettre sur la table une proposition gargantuesque à 130 millions d’euros. Le Belge pourrait-il céder aux sirènes de son ancien club? 

En pleine période de disette pour les clubs - après le tsunami du Covid-19 -, le montant semble insensé. Pourtant, des médias bien informés comme Sky Italia l’affirment: Chelsea a bel et bien remis une offre de 130 millions d'euros pour l’attaquant de l’Inter Milan, Romelu Lukaku.

Les Blues reviennent donc à la charge. Leurs deux premières offres ont été rejetées par les Nerazzuri. Les montants d’environ 100 millions d’euros n’avaient pas convaincu les dirigeants italiens, déterminés à conserver le joueur de l’année en Serie A. Chelsea a donc tapé encore plus fort. Et cette fois, l’Inter pourrait fléchir… 

Les finances du club sont loin d’être au beau fixe. Certes, le titre de champion d’Italie est venu garnir les étagères du club, mais une coupe ne renfloue pas les caisses. Si la vente d’Achraf Hakimi au PSG a rapporté quelques dizaines de millions, d’autres départs lucratifs ne sont pas à l’ordre du jour. Dès lors, un apport de 130 millions d’euros serait plus que bienvenu.

L’Inter en perte de vitesse

L’Inter pourrait donc revoir ses conditions et finalement accepter un départ de son attaquant vedette. Mais le principal intéressé, qu’en pense-t-il? Selon les médias, Chelsea lui offrirait un salaire avoisinant les 12 à 15 millions, soit près du double de son traitement actuel (8 millions). Mais, on le sait, notre compatriote est moins sensible aux arguments pécuniaires qu’à l’aspect sportif. Big Rom est un joueur ambitieux, mû avant tout par sa soif de victoires, de titres et d’évolution personnelle. 

Dès lors, l’avenir de son club actuel a de quoi l’inquiéter. En délicatesse financière, l’Inter n’aura pas les moyens de rester aussi compétitif que l’année dernière. Des joueurs importants sont déjà partis (Hakimi, Ashley Young), tout comme l’entraîneur Antonio Conte, peu emballé par ces conditions de travail restrictives. Or, on sait combien Lukaku entretenait une relation privilégiée avec le coach italien. Le Belge voudra-t-il continuer l’aventure avec un club déforcé et moins ambitieux?

Revenir où tout a commencé

L’offre de Chelsea, dernier vainqueur de la Ligue des champions, a donc de quoi l’intéresser. Mais Big Rom est-il prêt à faire son retour en Premier League? Le Belge est déjà passé par Londres entre 2011 et 2014. Une aventure pour le moins frustrante, puisqu’il n’a jamais pu sy ’imposer. La première saison, il n’a compilé que 12 apparitions, sans le moindre but. Les deux années suivantes ont été passées en prêt, à West Bromwich puis à Everton, qui l’a finalement acheté et où il a explosé. 

C’est après son échec à Chelsea que Romelu est entré dans la cour des grands. De sa frustration, il a tiré sa force et son mental pour grimper vers les sommets et devenir l’un des meilleurs attaquants du monde. Aujourd’hui, quelle place les Blues occupent-ils dans son coeur? Si Lukaku tient encore une forte rancoeur envers le club qui ne lui a pas donné pleinement sa chance, on le voit mal faire le trajet retour vers Londres. Mais si, au contraire, le Belge sent qu’il a un compte à régler avec Chelsea, dans le but d’y prouver enfin sa valeur, le défi a de quoi l’intéresser. La Premier League est un championnat qu’il connaît par coeur et qui convient bien à ses qualités.

Lui seul a les réponses à toutes ces questions. Lukaku a son avenir entre les mains, car on voit mal l’Inter le retenir à tout prix. Sera-t-il en bleu et noir, ou en bleu tout court l’année prochaine? Le franc devrait tomber dans quelques jours.  

Suivez la Serie A tout au long de la saison sur les chaînes d'Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.