Les Foxes auront bien leur revanche face au KVM Esports pour une finale League of Legends qui s'annonce palpitante ! Mais la victoire a dû être arrachée aux joueurs de Genk qui ont chèrement vendu leur peau !

C'est à une véritable course poursuite que les spectateurs ont assisté ce lundi soir ! Sector One et KRC Genk Esports s'affrontaient à l'occasion du match trois des play-offs de Belgian League ! Un duel en best of 5 qui a tenu toutes ses promesses. Déjà vainqueurs de S1 lors de la phase de groupe, les joueurs de Genk savaient d'entrée de jeu que tout était possible et qu'il n'était pas exclu de les voir arracher leur place en finale du championnat national de LoL.

Malgré son statut de favori, Sector One a finalement dû sortir l'artillerie lourde pour s'en sortir. Pourtant, c'est bien l'ex-champion de Belgique qui lançait les hostilités avec une première rencontre largement remportée en un peu moins de trente minutes.

Mais il était écrit que cette "demi-finale" allait être disputée. Si bien que les outsiders répondaient immédiatement, avec une partie rondement menée. Une prestation intelligente et posée qui leur permettait de profiter de toutes les erreurs laissées par leur opposant ! La troisième partie offrait quant à elle un nouvel équilibre avec, de nouveau, une belle opposition de Sector One, qui s'est montré nettement plus chirurgical que lors du duel précédent.

Avec un avantage de 2-1, les Foxes pouvaient briser tout suspense en cas de troisième victoire. Mais Genk revenait une nouvelle fois au contact avec un quatrième duel assez facilement enlevé ! Malgré un léger frémissement en cours de partie, S1 n'était pas aux affaires et se faisait rattraper. Tout s'est donc décidé dans l'ultime rencontre !

Ce n'est finalement qu'après 35 minutes de jeu et une partie terriblement engagée, que Sector One s'extirpait du piège genkois. Un piège déjoué après une mêlée général qui ne s'est décidée qu’à quelques détails près, pour offrir une quatrième finale consécutive aux Foxes. Ce n'est donc pas cette saison que nous verrons une finale sans les "Renards". Cependant, malgré la victoire, les finalistes ont montré de grosses faiblesses lors de leurs défaites. Des points clés que le KVM n'aura certainement pas manqué d'analyser. Il faudra donc y remédier d'ici lundi prochain pour espérer accrocher le titre de champion et la place aux play-ins des European Masters.

Le 9 août prochain, nous aurons donc droit au remake du spring split, avec deux équipes qui, au fil du temps, s'imposent tant et plus comme les ténors de Belgique sur le MOBA de Riot Games. Une rencontre à suivre sur la chaîne Twitch de Proximus Esports.