Nina Derwael décroche la première médaille d’or belge

Sports | Après le bronze du judoka Matthias Casse et l'argent du cycliste Wout van Aert, la gymnaste Nina Derwael a apporté à la Belgique une troisième médaille aux Jeux olympiques de Tokyo. Derwael a réussi à se placer sur la plus haute marche après la finale des barres asymétriques. La première médaille d’or belge est là !

De Proximus

Partager cet article

Avant le début de la grande finale, un duel était attendu entre la Belge Nina Derwael et l'Américaine Sunisa Lee. La rivale de Derwael sur le papier a été la première à partir, mais n'a pas réalisé son meilleur exercice. Elle manquait de flexibilité. Ses combinaisons ne sont pas sorties et son niveau de difficulté est donc tombé à 6,2. L'Américaine s’est vue attribuée la note de 14.500 points. Il était alors clair que si Derwael réalisait un exercice presque parfait, elle aurait une bonne chance de remporter l'or.
 
Derwael, troisième dans l’ordre de passage, a mieux réussi que Lee. La Limbourgeoise a commis quelques petites erreurs, mais a tout de même obtenu 15.200 points. Lors des qualifications, Derwael a récolté 15.366 points aux barres. Les autres gymnastes, alourdies par le stress, ne se sont pas approchées de la Belge qui reste la seule au-dessus des 15.000 points. La Russe Anastasia Ilyankova (14.833 points) a dû se contenter de l'argent. Lee a finalement complété le podium.
 
Derwael, double championne du monde aux barres asymétriques, travaillait depuis des années en vue des Jeux au Japon et ne visait rien de moins que l'or à Tokyo. Après cinq ans de préparation, son objectif est magnifiquement atteint. Grande favorite, elle a parfaitement répondu présente.
 
Les Red Lions également en lice pour une médaille
 
Si Derwael a déjà remporté sa médaille d'or, les hockeyeurs belges sont encore en lice pour suivre l'exemple de la gymnaste. Les Red Lions ont réussi à remporter leur quart de finale olympique contre l'Espagne sur le score de 3-1 dimanche. Ce ne fut toutefois pas une partie de plaisir pour nos champions du monde. L’Espagne a longtemps mené au score, grâce à un auto-but controversé d’Arthur De Sloover. Le tir semblait venir de l’extérieur des 16 mètres, mais la vidéo a malgré tout confirmé le but.
 
A la pause, l’Espagne menait 1-0 mais les Red Lions sont remontés sur le terrain avec encore plus d’envie et ont su, enfin, concrétiser les pénalties corners. Alexander Hendrickx a inscrit son 10e but du tournoi pour égaliser, puis Tom Boon a donné l’avantage à la Belgique en profitant du mauvais dégagement sur un autre pénalty corner. Enfin, à 5 minutes de la fin, Hendrickx a planté le troisième but du match… sur pénalty corner. Mention spéciale aussi au gardien Vincent Vanasch qui a sorti deux excellents arrêts pour maintenir la Belgique dans le match face à une Espagne solide.
 
Plus tard ce dimanche, l'Inde et la Grande-Bretagne s'affronteront dans le quatrième et dernier quart de finale. Le vainqueur de ce match sera le prochain adversaire des Red Lions le mardi 3 août. Plus tôt dans la journée, l'Allemagne et l'Australie se sont qualifiées pour les demi-finales.
 
Suivez les Jeux Olympiques d'été du 22 juillet au 8 août sur Tipik ou Eurosport, ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top