Tenu en échec à Eupen le week-end dernier, c’est surtout sur le plan offensif que les Mauves ont déçu. L’absence d’un véritable 9 s’est fortement faite ressentir lors des deux premiers matchs et pourrait peser au moment de recevoir Seraing.
Sur le papier, la venue de Seraing au Lotto Park devrait être une formalité pour les joueurs du Sporting d’Anderlecht. Toutefois, l’heure n’est pas à l’optimisme béat à Anderlecht. Après deux journées, les hommes de Vincent Kompany ne totalisent qu’un point sur six, obtenu au Kehrweg la semaine dernière.
 
En deux rencontres, les Bruxellois n’ont marqué que deux fois, à chaque fois grâce à un contre bien mené. Toutes les phases de construction posée, chères à Kompany, n’ont rien amené. Au moment de jouer en réfléchissant, Anderlecht s’est montré trop brouillon. L’absence d’un pur 9 s’est fait remarquer plus d’une fois.
 
Raman, Amuzu, Verschaeren…
 
Contre Eupen, le but est tombé grâce à un mouvement rapide sur le flanc qui a vu Francis Amuzu décocher une frappe puissante qu'Abdul Nurudeen n’a pu stopper complètement. Derrière, Benito Raman est venu pousser le ballon au fond des filets, même si celui-ci s’y dirigeait déjà tout seul.
 
Kompany avait décidé de débuter avec Amuzu en pointe mais celui-ci a vite retrouvé son flanc droit, Raman prenant la pointe. L’ancien de Gand et du Standard est plutôt un joueur de flanc et cela s’est vu. Jamais il n’a réussi à servir de point d’appui, cherchant plutôt une profondeur qu’Amat, Heris ou Agbadou ne lui laissaient pas. On a aussi vu Verschaeren tenter de venir de la deuxième ligne, ce qui a amené les phases les plus dangereuses, mais sans un vrai 9 il n’y avait personne pour conclure froidement.
 
Joshua Zirkzee comme solution ?
 
Anderlecht doit donc se trouver un véritable attaquant de pointe, comme l’était Lukas Nmecha. Des rumeurs font état d’une possible venue de l’attaquant néerlandais du Bayern Munich, Joshua Zirkzee. S’il n’a pas encore réellement percé au plus haut niveau, totalisant 4 buts en 21 matchs en deux saisons pros, l’attaquant de 20 ans a performé chez les jeunes en équipe nationale avec 8 buts en 3 matchs chez les Espoirs.
 
Toutefois, Anderlecht peut-il réellement faire porter tout le poids de son attaque à un gamin qui n’a pas encore une saison complète dans les jambes ? Ce serait un sacré pari, très risqué. Anderlecht doit absolument renforcer ce secteur avec un joueur possédant plus d’expérience, ne serait-ce qu’en cas de problème.
 
Suivez la rencontre entre Anderlecht et Seraing ce dimanche à 18h30 ainsi que toute la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.
 

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.