Le suspense et les rebondissements se poursuivent dans la saga du prochain Major de Counter Strike: Global Offensive. En raison des problèmes rencontrés avec le gouvernement suédois, l’organisateur PGL était à la recherche d’une nouvelle ville hôte. Mais selon les nouvelles informations et dû à l’évolution de la situation, le tournoi pourrait finalement bien avoir lieu à Stockholm.

Voilà une histoire remplie de rebondissements qui pourrait servir de scénario pour Netflix. Il y a seulement deux semaines, nous écrivions que l’organisateur PGL devait se trouver un nouveau lieu d’accueil suite à la non reconnaissance du Major comme événement sportif de premier plan par les autorités suédoises. Mais aux dernières nouvelles, le gouvernement aurait changé d’avis ! Une mise à jour publiée sur le site de PGL.

Dans un communiqué, les organisateurs ont avancé deux dates clés qui décideront de la tenue du tournoi dans la capitale suédoise ou non. La première est celle du 23 août. Date à laquelle les autorités devraient lever les restrictions de voyage pour les employés et participants à la compétition. Un point qui devrait déjà résoudre les problèmes liés aux visas.

Mais PGL ajoute une seconde condition qui, elle, devra attendre le 15 septembre. L’organisateur souhaite la garantie de pouvoir remplir entièrement l’Avicii Arena le jour de l’événement. Faute de quoi le Major déménagerait dans un autre pays. “Un Major est organisé dans une ville pour donner la possibilité aux fans de la région d’assister à l’événement. Si seul un petit nombre d’entre eux y est autorisé, l’événement pourrait tout aussi bien avoir lieu ailleurs“, a déclaré PGL.

Pour terminer, les dates du tournoi (du 4 au 7 novembre) ne changeront pas et ce quel que soit le lieu d’organisation ! Les premiers billets seront en vente dès le 16 septembre. Gardez un œil sur Proximus Pickx pour la suite et fin de la saga entourant le Major CS:GO !

Crédits image : PGL