Les matchs de légende: Liverpool humilie Besiktas et établit un nouveau record en Ligue des champions

Il y a un an, le résultat du quart de finale de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et le FC Barcelone (8-2) avait stupéfié pas mal de monde. Il ne s'agit pourtant pas de la plus large victoire de l'histoire de la compétition. Cet honneur revient à Liverpool, qui n’avait fait qu’une bouchée du Besiktas (8-0) en 2007.

Le 6 novembre 2007, Liverpool accueille le club turc de Besiktas à Anfield. Dans leur antre, les Reds, débutent la rencontre le couteau entre les dents. Il faut dire qu’ils n’ont encore gagné aucun de leurs trois premiers matchs de poule. Après un partage contre Porto et deux défaites contre Marseille et Besiktas, Rafa Benitez et ses joueurs ressentent une certaine pression.

La direction de Liverpool nourrit en effet de grands espoirs pour cette campagne après la défaite du club britannique en finale contre l'AC Milan lors de la précédente édition. Si les résultats en championnat sont satisfaisants, le nom de Jürgen Klinsmann circule déjà avec insistance pour prendre la tête des Reds.

Le Real égale le record

Mais pour son cinquantième match en tant que coach de Liverpool, Benitez va sauver sa peau, et de quelle manière! Après 19 minutes de jeu, Peter Crouch ouvre le score, après quoi Yossi Benayoun entame un véritable récital et bute à trois reprises. Dans les vingt dernières minutes, le score de 4-0 sera même doublé avec des buts de Steven Gerrard, deux de Ryan Babel et un dernier de Peter Crouch. Score final: 8-0, soit la plus grande victoire jamais enregistrée en Ligue des champions.

Si le Bayern Munich peut être crédité d’une mention honorable avec son 8-2 et deux 7-0, une seule équipe est parvenue à gagner dans la compétition avec un tel écart. En 2015, le Real Madrid, sans pitié pour les Suédois de Malmö, s’imposait sur le même score.

Cette victoire écrasante a en tout cas inspiré Liverpool pour la suite du tournoi. Après des victoires retentissantes contre Porto et Marseille, les Reds se sont qualifiés pour la phase à élimination directe. Ils ont d'abord éliminé l'Inter avant de disposer d'Arsenal en quart de finale.

La revanche de Chelsea

En demi-finale, un autre choc britannique contre Chelsea était au menu. Un an plus tôt, Liverpool avait éliminé les Blues au même stade de la compétition. Après un match nul à Anfield, ceux-ci prenaient leur revanche grâce à une victoire 3-2 à domicile. En finale, le club londonien dut cependant s'incliner aux tirs au but contre Manchester United, un autre rival.

Benitez resta en poste à Liverpool jusqu'en 2010, après quoi il prit les rênes de plusieurs grands clubs européens comme l'Inter, Chelsea, Naples et le Real Madrid. Après un passage à Newcastle, l'Espagnol est parti à l'aventure en Chine. Depuis cet été, il est de retour sur le sol européen. Benitez a posé ses valises à Everton pour remplacer Carlo Ancelotti, parti au Real Madrid. Une arrivée qui a suscité son lot de protestations chez les supporters d'Everton, étant donné le passé de Benitez à Liverpool, l’éternel rival des Toffees.

Fan de notre série? Retrouvez la victoire historique du Nigéria sur le Brésil aux Jeux olympiques 1996.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top