Ces musiciens nous ont quittés le mois dernier

Juillet fut un mois bien sombre pour le monde de la musique avec la disparition de plusieurs grandes figures. Nous pensons bien entendu à la chanteuse italienne Raffaella Carrà, rendue célèbre par le refrain « Scoppia, scoppia mi sco », et à la chanteuse allemande Esther Bejarano, l’une des dernières survivantes de l’orchestre des femmes d’Auschwitz.

Louis Andriessen

Louis Andriessen était l’un des plus grands compositeurs néerlandais de sa génération. Chez nos voisins, sa musique et sa personnalité libres lui ont permis de construire sa notoriété. Aux Pays-Bas, tout le monde connaît « De Staat », son œuvre la plus rebelle. « De Tijd » et l’opéra « Theatre of the World » jouissent de leur côté d’une reconnaissance internationale. Louis Andriessen s’est éteint le 1er juillet des suites de la maladie d’Alzheimer. Il avait 82 ans.


Rick Laird

Rick Laird débute sa carrière comme bassiste permanent du Ronnie Scott’s Jazz Club, l’un des clubs de jazz les plus réputés de notre côté de l’Atlantique. John McLaughlin l'intègre ensuite au Mahavishnu Orchestra, au sein duquel s’est aussi produit Miles Davis. Le groupe connaît quelques gros succès dans les années 70, mais il se sépare après seulement deux ans. Rick Laird se consacre alors au jazz pur et sort un album solo intitulé « Soft Focus ». Il est décédé le 4 juillet à l’âge de 80 ans.

Raffaella Carrà

Il y a de fortes chances que vous ayez fredonné un jour le refrain « Scoppia, scoppia mi sco ». La chanson « A far l’amore comincia tu » de la chanteuse italienne Raffaella Carrà fut en effet l’un des grands tubes de la fin des années 70. Artiste libre et progressiste, elle s’est beaucoup investie en faveur des droits des femmes et des homosexuels, aussi bien sur scène qu’en dehors. Elle a également entrepris une carrière d’actrice qui lui a permis de tourner une douzaine de films. Nous avons malheureusement appris son décès le 5 juillet. Elle avait 78 ans.

Leo van de Ketterij

Le guitariste néerlandais Leo van de Ketterij a joué au sein de nombreux groupes zélandais, parmi lesquels The Sky Rockets et The Flying Arrows dans les années 70, ainsi que Passe Partout et The Cave au début de ce siècle. Mais sa période la plus faste fut sans conteste celle des années 70 quand il a rejoint Shocking Blue, à qui l’on doit le hit planétaire « Venus ». Leo van de Ketterij s’est éteint le 5 juillet à l’âge de 70 ans.



Esther Bejarano

Le 10 juillet, nous avons appris la disparition de l’une des dernières survivantes de l’orchestre des femmes du camp d’extermination d’Auschwitz : l’accordéoniste Esther Bejarano, née Esther Loewy. La musique lui a sauvé la vie et c’est avec elle qu’elle a ensuite combattu le racisme, le fascisme et l’antisémitisme. Dans les années 80, elle a interprété des chants yiddish et de la Résistance avec ses deux enfants. Elle a même sillonné les routes allemandes durant plusieurs années avec le groupe de hip-hop originaire de Cologne, Microphone Mafia. Esther Bejarano avait 96 ans.

Biz Markie

Le titre « Just A Friend » avait permis au rappeur américain Biz Markie de se faire connaître. Il figurait sur l'album « The Biz Never Sleeps », sorti en 1989. De son véritable nom Marcel Theo Hall, Biz Markie travaille ensuite comme producteur, animateur radio et comédien. Souffrant de diabète depuis plusieurs années, il avait été victime d’un accident vasculaire cérébral l’an dernier. Il s’est éteint le 16 juillet à l’âge de 57 ans.

Robby Steinhardt

Avec son violon électrique, Robby Steinhardt a marqué l’œuvre du groupe de rock Kansas de son empreinte. Il a fait partie du groupe de 1973 à 1982 et de 1997 à 2006, périodes durant lesquelles Kansas a notamment sorti « Carry On Wayward Son » et « Dust in the Wind ». Le groupe a vendu près de 15 millions d’albums à travers le monde. Âgé de 71 ans, Robby Steinhardt a succombé à une inflammation aiguë du pancréas à l’âge de 71 ans.

Joey Jordison

L'ancien batteur et fondateur du groupe Slipknot, Joey Jordison, est décédé dans son sommeil. Le musicien du groupe de heavy metal américain n'avait que 46 ans. Il souffrait d'une inflammation de la moelle épinière depuis quelques années, mais sa mort reste néanmoins une surprise. Il était considéré comme l'un des meilleurs batteurs de son genre. Il a non seulement joué pour Slipknot, mais aussi brièvement pour Metallica et Korn. Joey Jordison s'est produit dans notre pays à plusieurs reprises, notamment lors de festivals tels que le Graspop Metal Meeting et le Pukkelpop.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top