L'Américain Robert Finke, 21 ans, a déjoué les pronostics en remportant jeudi le 800 m nage libre des JO de Tokyo, devenant le premier champion olympique de cette nouvelle épreuve.
Egalement engagé sur 1.500 m, Finke s'est imposé en 7 min 41 sec 87, dominant in extremis le champion du monde italien Gregorio Paltrinieri (7:42.11), et le champion d'Europe ukrainien Mykhailo Romanchuk (7:42.33).
Paltrinieri, en tête des bilans 2021 et champion olympique du 1.500 m aux JO-2016 de Rio, était très bien parti et menait encore aux 700 m, dans son style tout en force de spécialiste de l'eau libre.
Mais l'Italien, diminué par une mononucléose au début de l'été, a vu la meute de ses poursuivants le reprendre dans la dernière longueur, pour un finish au couteau digne d'un sprint.
Sensation du 400 m, qu'il a remporté dimanche à la surprise général, le jeune Tunisien Ahmed Hafnaoui avait dit viser un doublé sur 800 m, mais a été éliminé mardi soir avec le 10e chrono.