Fanny Lecluyse s'est qualifiée pour les demi-finales du 200m brasse, mercredi, aux Jeux Olympiques de Tokyo. Lecluyse a nagé sa série en 2:23.42, à seulement 12 centièmes de son record de Belgique, établi le 27 juin dernier à Rome (2:23.30).
Cinquième de sa série, remportée par la Sud-Africaine Kaylene Corbett (2:22.48), Lecluyse termine avec le 11e temps total des séries, sur 31 nageuses au départ.

La plus rapide, la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker, a signé un record olympique en 2:19.16, à seulement 5 centièmes du record du monde de la Danoise Rikke Moller Pedersen (2:19.11). Le précédent record olympique appartenait à l'Américaine Rebecca Soni (2:19.59 à Londres 2012), 

Le top-16 accède aux demi-finales, programmées jeudi (04h54 heure belge).

Lecluyse, 29 ans, dispute à Tokyo ses troisièmes Jeux. A Londres 2012 elle avait été éliminée en séries du 200m brasse. Quatre ans plus tard, à Rio de Janeiro, elle manquait de peu une place en demi-finales (17e des séries) du 200m brasse et n'avait pas franchi les séries du 100m. Dimanche, la nageuse des Dauphins Mouscronnois n'a pas passé les séries du 100m brasse.