Le joueur belge Adil “ScreaM” Benrlitom a dévoilé il y a plusieurs jours ses statistiques moyennes sur le FPS de Riot Games. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la “One-tap Machine” mérite son surnom, sans aucun doute.

ScreaM est un joueur bien connu de la scène compétitive des FPS tactiques. Après plusieurs années à titiller le plus haut niveau de compétition sur Counter-Strike, le jeune Belge a entamé une transition sur Valorant, le FPS de Riot Games, il y a plusieurs mois.

Si certains pouvaient douter de la pertinence de ce changement, le concerné voyait surtout celui-ci comme une opportunité à saisir, comme il nous l’expliquait il y a quelques mois. Dans l’ensemble, la transition s’est révélée être un pari plutôt gagnant pour le joueur originaire de Bruxelles. Lui et son équipe Team Liquid ont notamment terminé au pied du podium lors du dernier Masters international qui se déroulait à Reykjavik.

Autre preuve que le joueur n’a pas perdu la main, les statistiques de ce dernier. Récemment, Riot Games a envoyé à tous les joueurs leurs statistiques générales par e-mail. Le moins qu’on puisse dire, c’est que celles de ScreaM feraient palir de jalousie n’importe quel joueur.

Dès la publication, beaucoup de joueurs, dont certains issus de la scène compétitive, ont souligné une de ces statistiques : son taux de tirs dans la tête. En effet, le joueur belge place 35,84% de ses tirs dans la tête de l’ennemi. Une statistique monstrueuse, qui avait à l’époque valu à ScreaM son surnom de “One-tap Machine”. Quand on connait l’importance des headshots sur le jeu, on comprend que la présence du joueur dans un lobby fasse la différence!

Grâce au visuel partagé par le Belge, on apprend aussi que ce dernier fait partie des 2% des meilleurs joueurs. Peu étonnant quand on connait l’étendue du talent de ScreaM. Reste maintenant à savoir si le joueur et son équipe Team Liquid se qualifieront pour les prochains Masters, prévus à Berlin pour le milieu du mois de septembre.

Copyright visuel : Team Liquid