Le Britannique Tom Pidcock est devenu champion olympique de mountainbike lundi, sur le parcours d'Izu, aux Jeux de Tokyo. Il a devancé le Suisse Mathias Flückiger et l'Espagnol David Valero Serrano. Jens Schuermans s'est classé 18e. Victime d'une chute en début de course, le Néerlandais Mathieu van der Poel a abandonné.
Le Français Victor Koretzky prenait le meilleur départ tandis que le Néerlandais Mathieu van der Poel, parti de la deuxième ligne, mettait un peu de temps à se replacer. Le Britannique Thomas Pidcock prenait un très bon départ, revenant aux avant-postes alors qu'il s'était élancé de la 4e ligne. 

Alors qu'il était venu à Tokyo pour briguer une médaille, Mathieu Van der Poel chutait lourdement après 10 minutes, ratant son saut. S'il restait un petit moment sur le côté du parcours, voyant tous ses concurrents passer devant lui, le Néerlandais décidait de repartir. 

En tête, le duo suisse Nino Schurter et Mathias Flueckiger imposait le tempo, suivi de près par le Néo-Zélandais Anton Cooper et Thomas Pidcock. Plus loin derrière, le Belge, Jens Schuermans restait aux alentours de la 20e place.

Pidcock s'emparait de la tête de la course en essayant de multiplier les attaques pour distancer les deux Suisses. Le jeune coureur d'Ineos creusait progressivement l'écart avec ses poursuivants. 

Van der Poel abandonnait au 5e tour. Pidcock poursuivait son solo et s'en allait décrocher, à quelques jours de son 22e anniversaire, le titre olympique. Il devançait de 20 secondes le Suisse Mathias Flückiger. L'Espagnol David Valero Serrano s'emparait du bronze à 34 secondes, privant du podium le Suisse Nino Schurter, tenant du titre, quatrième à 42 secondes. Jens Schuermans arrivait en 18e position à 3:53.