Le sentiment général des Red Lions après leur victoire (1-3) aux dépens des Pays-Bas en ouverture de leur tournoi olympique était évidemment positif. L'avis général est que les Belges ont dominé leurs adversaires.
"Ce n'était pas évident de commencer le tournoi avec les Pays-Bas et l'Allemagne. On avait la pression, et on était prêts mentalement à toute éventualité, même perdre ces deux matches. Donc, commencer par une victoire, je crois que tout le monde sort en confiance de ce match et c'est le plus important. C'est le début de tournoi idéal, mais ce n'est un match. Tout va se jouer en quarts. Avec cette victoire, on est pratiquement qualifié pour les quarts" estimait John-John Dohmen. "Cela enlève beaucoup de pression pour la suite". "Ce n'était pas idéal de prendre un but, mais on était au-dessus dans le match ce qui nous manquait c'était de gagner des pc. À partir du moment où on l'a fait, on a commencé à marquer."
"Malgré le but concédé, on sentait qu'on était au-dessus, on était bien en place. Il n'y avait pas de raison de paniquer. C'était aussi un match de poule, plus facile que sur un match couperet. C'est un bon début de tournoi", a jugé Cédric Charlier.
"Tout le monde a bien joué et se sent bien" s'est réjoui Thomas Briels qui remplaçait dans l'équipe Tom Boon, en convalescence de sa blessure au mollet. "Gagner 3-1 aux Jeux Olympiques contre les Pays-Bas c'est un bon signal."
"On s'est battu sur tout et on n'a rien donné. On a joué à un plus haut niveau qu'à l'Euro" avançait pour sa part Nicolas De Kerpel. "Ils sont moins acclimatés que nous à la chaleur, ils étaient moins frais, ça se voyait. À un moment ils ne savaient pas suivre. La chaleur était très supportable."