L'international danois Christian Eriksen, victime d'un malaise cardiaque durant l'Euro 2020, ne pourra pas jouer en Italie avec l'Inter Milan avec le défibrillateur cardiaque automatique qui lui a été implanté. Francesco Braconaro, membre du Comité technique scientifique de la Fédération italienne (FIGC), l'a déclaré jeudi sur les antennes de Radio Kiss Kiss Napoli.
"Chez nous, Christian Eriksen ne pourrait pas être éligible. Si le joueur se fait retirer son défibrillateur parce que la pathologie peut être résolue, alors il pourra rejouer avec l'Inter", a expliqué Braconaro.
Eriksen avait été victime d'un malaise cardiaque pendant le premier match de l'Euro contre la Finlande. Quelques jours plus tard, un défibrillateur sous-cutané, qui envoie des impulsions électriques lorsque la fréquence cardiaque est trop lente, afin d'éviter un malaise, et peut aussi traiter le rythme trop rapide lui avait été implanté.
Les règles en Italie sont beaucoup plus strictes que dans d'autres pays sur les questions médicales et il n'est pas possible pour un footballeur de jouer avec un défibrillateur implanté. Aux Pays-Bas, Daley Blind joue lui avec un pacemaker depuis début 2020.