Nous nous dirigeons, comme le veut la coutume, vers la fin de la saison de FIFA 21. Et mine de rien, il est déjà grand temps de préparer la prochaine qui se jouera, naturellement, sur l’opus 2022 de la licence. Dès lors, et afin que vous arriviez préparés au mieux dans cette nouvelle saison, on s’est dit que c’était une bonne idée de vous donner quelques conseils pour vous améliorer sur le jeu phare de EA Sports.

10 astuces pour s’améliorer sur FIFA

1. Ne vous jetez jamais

Cela semble idiot, mais c’est pourtant d’une grande importance. Si vous réalisez un tacle debout ou un tacle glissé et que vous n’êtes pas certain de récupérer le ballon, alors votre joueur sera battu et il vous sera impossible de revenir sur l’attaquant étant donné l’inertie de votre joueur et la vitesse de son adversaire. C’est comme dans la vie réelle au football : si vous vous jetez, vous êtes un « homme mort ».

Dans votre tête, vous vous dites sûrement “Oui, mais si je ne tacle pas, comment récupérer le ballon ?”. Le physique de vos défenseurs suffira, en vous approchant de l’attaquant et en maintenant une certaine pression sur lui. On peut presque dire qu’il suffit de venir percuter l’attaquant pour récupérer le ballon. En effet, vos défenseurs sont majoritairement plus grands et plus physiques que les attaquants, donc cela suffira.

Vous l’aurez donc compris : les tacles, c’est en tout dernier recours.

2. Ne sortez jamais vos défenseurs centraux

Oui vous avez bien lu : il ne faudra en aucun cas sortir avec vos défenseurs centraux. Vous devrez donc faire votre maximum pour éviter de les sélectionner. C’est simple : si vous les sortez, vous créez un trou dans votre défense. Et donc, dans la majeure partie des cas, sauf une défense magistrale, vous encaissez. Or je pense que vous voulez éviter d’encaisser des buts… normalement .

3. Apprenez à réaliser un pressing

Un bon pressing est difficile à faire, mais avec un peu d’entraînement et ces quelques conseils, la tâche devrait vous paraitre déjà plus simple.

La première chose sera d’essayer de lire le mieux possible le jeu de votre adversaire. Ensuite, il vous faudra réfléchir à la position du joueur que vous contrôlez. En effet, lorsque vous enverrez un deuxième joueur sur le porteur du ballon via R1/RB, le joueur que vous contrôlez ne devra pas se diriger au même endroit, sous peine d’être inutile et d’offrir une opportunité à l’adversaire. Vous devrez anticiper les angles de passes de l’adversaire pour couper les trajectoires. Ainsi, vous le priverez de solutions et donc vous récupérerez le ballon, puisqu’il ne pourra que le perdre. N’oubliez pas que le joueur envoyé via R1/RB est contrôlé par l’IA. En d’autres mots : il se dirigera tout droit sur le porteur du ballon sans vraiment réfléchir.

Si vous avez lu le point précédent, vous êtes au courant qu’il ne faut pas sortir ses défenseurs centraux. Nous vous conseillons donc d’utiliser vos milieux centraux et/ou défenseurs latéraux pour réaliser ce pressing.

4. Trouvez le dispositif qui vous convient

Il y a plus de 30 formations différentes sur FIFA. Bien entendu, chacune d’entre elles comporte des avantages et des inconvénients. Certaines sont plus simples à prendre en main que d’autres.

Les formations les plus répandues sont le 4-2-3-1 et le 4-4-2.

© FIFA 2021

La première est très populaire de par sa solidité défensive avec les deux milieux défensifs et la possibilité de construire du jeu avec les milieux offensifs derrière l’attaquant. La deuxième est est un dispositif peu offensif et peu défensif, bref assez neutre en soi. Sans réelle faiblesse, mais sans réelle force non plus.

Nous le répétons : chaque formation a ses points forts et ses points faibles. C’est à vous de les tester encore et encore pour définir celle qui conviendra le mieux à votre style de jeu. Ce n’est pas parce que 90% des joueurs jouent en 4-4-2 que vous devrez jouer en 4-4-2 pour être performant. Vous devez vraiment trouver LA formation qui vous correspond.

À titre d’exemple : si vous vous sentez extrêmement à l’aise en défense, pourquoi ne pas tenter un dispositif à trois défenseurs ? A l’inverse, si vous êtes défensivement assez fébrile, dirigez-vous peut-être vers une formation plus défensive comme le 4-2-3-1.

5. Améliorez votre solidité défensive

Habituellement, ce qu’on aime, c’est inscrire des buts. Et effectivement il faut inscrire des buts pour remporter des matchs, mais parfois un seul but suffit. Il n’est pas toujours nécessaire de presser haut l’adversaire, d’aller toujours vers l’avant, etc. Si vous n’encaissez pas, il vous suffira d’un seul petit but pour repartir avec la victoire. Dans le pire des cas, vous faites match nul. Il sera toujours plus simple de ne pas encaisser et d’essayer d’inscrire un but plutôt qu’être offensif, mais prendre 4 ou 5 buts et donc de devoir en marquer tout autant.

Si vous arrivez à exceller en défense alors les victoires s’enchaineront, ou paraitront tout du moins beaucoup plus simples.

6. Évitez de réaliser toujours la même action

Sans forcément s’en rendre compte; lorsque nous jouons à FIFA, nous tombons dans des automatismes.

Par exemple, lors de la sortie du gardien en face à face. Au lieu de le sortir bêtement dès que votre défense est passée, variez les mouvements. Avancez le gardien puis rentrez-le dans les cages avant de le faire sortir très franchement, de façon à ce que l’attaquant adverse ne sache pas s’il doit lober, tenter le dribble ou la frappe immédiate.

© FIFA 21

En attaque aussi, on prend l’habitude de réaliser toujours le même système de construction, d’utiliser les mêmes gestes techniques, etc. La clé pour surprendre votre adversaire sera de réussir à varier son jeu. Utilisez une fois une construction lente de votre attaque, la fois d’après provoquez en 1 contre 1 avec votre attaquant. Tantôt un centre aérien, tantôt une passe en retrait. Il y a mille et une façons d’attaquer et de défendre. Plus vous variez votre jeu, plus vous pourrez surprendre votre adversaire et dès lors vous créer des occasions.

7. Apprenez à maîtriser le changement manuel des joueurs

La touche L1/LB fonctionne très bien pour changer de joueur dans FIFA. Malheureusement, cette action sélectionne le joueur le plus proche du ballon. Dans certains cas, c’est utile, mais dans d’autres cela mènera à votre perte.

Pour éviter d’utiliser L1/LB, vous devez simplement orienter votre joystick droit dans la direction du joueur dont vous voulez prendre le contrôle. Ce n’est pas forcément le point le plus facile à maîtriser. Mais si vous arrivez à le gérer à la perfection, normalement vous devriez devenir un « crack » en défense.

Pour illustrer ceci, prenons l’exemple type de l’adversaire qui contrôle son défenseur latéral alors que votre milieu est à proximité . Il va vouloir lancer son ailier en profondeur. Si vous ne voulez pas être pris de vitesse, il vous faudra sélectionner votre défenseur latéral et directement couvrir l’aile et/ou prendre en marquage l’ailier adverse. Ainsi, il ne pourra pas donner le ballon à celui-ci et vous ne serez pas pris en défaut.

8. N’utilisez pas la touche « sprint » en continu

Une erreur majeure que beaucoup de joueurs commettent est de maintenir quasi constamment pressée la touche sprint/accélération de la manette lorsqu’ils jouent à FIFA. Certes, votre joueur va courir plus vite … mais ses contrôles de balle, son agilité, ses tirs et tout ce qui va avec seront moins précis. Il y a aura également plus de sources d’erreurs et dès lors de nombreuses pertes de balle pour vous.

Il vaut mieux privilégier l’alternance entre les phases d’accélération et les phases de courses normales. Par exemple, lorsque le geste doit être plus précis, lors d’un contrôle dans un espace plus étroit ou entre plusieurs défenseurs. Un changement simple de direction sera également plus précis si votre joueur n’est pas en phase d’accélération.

Ce point est clairement un des maniements les plus simples à maîtriser, et il s’agit simplement d’une habitude à prendre. A noter que cela permettra aussi à vos joueurs d’éviter le rapide épuisement et d’être encore assez « frais » en fin de match pour faire la différence.

9. Ne jouez pas trop vite

Se projeter vite vers l’avant, c’est bien, mais ne pas perdre le ballon c’est mieux. Sur FIFA il y a habituellement deux écoles. Ceux qui aiment jouer vite, mais qui, souvent, se précipitent trop et donc perdent le ballon. Et ceux qui aiment construire, quitte à tourner autour de la surface durant 15 minutes. Les deux choix sont valables, et l’un n’est pas forcément meilleur que l’autre. Cependant, force est de constater que, si vous jouez contre plus fort que vous, en perdant le ballon car vous avez voulu jouer rapidement, vous risquez de vous faire punir par votre adversaire.

Il est préférable d’essayer de trouver le juste milieu entre les deux. Si vous voyez que l’ensemble du bloc équipe de l’adversaire est monté et qu’il se trouve dans votre moitié de terrain, alors oui vous pouvez tenter de relancer vite vers l’avant. Attention, restez vigilant si aucun de vos joueurs n’est positionné pour réceptionner le ballon, poser votre jeu et construisez calmement. C’est quoi qu’il arrive une solution qu’il est préférable d’appliquer, car, plus vous gardez le ballon, plus l’adversaire va s’impatienter.Il sera tenté de presser pour récupérer le ballon. Et qui dit précipitation et pressing dit espaces. A cet instant ce sera à vous de jouer et de concrétiser en utilisant l’espace libéré par votre adversaire qui aura sorti de positions certains de ses joueurs.

10. S’entraîner contre plus fort que soi

Vous perdrez peut-être certains de vos matchs, mais un aspect important pour s’améliorer sur FIFA est réellement d’affronter des adversaires plus forts que soi. C’est lors de tels matchs que vous pourrez mettre en évidence vos erreurs, et potentiellement, vos points forts.

© FIFA 21

Vous aurez du mal à défendre lors du premier, du deuxième match, voire même de quelques autres confrontations, mais petit à petit votre niveau s’améliorera. Chacune de vos attaques sera peut-être interceptée au début, mais cela vous poussera également à tenter d’autres tactiques pour améliorer votre jeu offensif.

Vous pouvez également enregistrer vos rencontres pour les visionner par la suite et voir sur vos actions offensives et défensives les erreurs que vous avez commises.

Si vous assimilez bien les 10 points que nous avons cités plus haut, alors en théorie vous aurez toutes les cartes en main pour devenir un « crack » sur FIFA. Et comme on dit: “Après de nombreuses défaites , le victoire n’en sera que plus belle.” On se voit sur le terrain!

Copyright visuel : EA Sports