L’histoire des effets spéciaux au cinéma : de Georges Méliès à George Lucas

Du cinéma des premiers temps et Georges Méliès aux blockbusters américains, pas de doute, les effets spéciaux ont bien évolué. De film en film, les technologies se sont développées pour proposer le cinéma que l’on connait aujourd’hui. Proximus Pickx vous propose un voyage dans l’histoire du septième art, pour mieux comprendre nos productions favorites. 

Le cinéma des premiers temps

Au début des années 1900, les cinéastes de l’époque travaillaient la matière. Leurs effets visuels découlaient surtout de la pellicule : découpages, surimpressions, fondusGeorges Méliès était pionnier de toutes ces techniques, qui sont non sans rappeler la prestidigitation. C’est particulièrement frappant dans ‘Le Voyage dans la Lune’, diffusé en 1902. Il pratique également l’arrêt de caméra, qui permet de modifier plusieurs éléments de la scène avant de filmer à nouveau pour un effet digne des meilleurs tours de passe-passe. Magie et cinéma se rencontrent pour donner vie à tous les imaginaires. 

Les effets spéciaux mécaniques

Ces premiers maîtres du septième art utilisent également des effets mécaniques, comme l’écran noir devant lequel des objets ou des personnes sont déplacés dans les airs grâce à un câble invisible. On avait notamment recours à cette technique avec des maquettes, pour simuler des bâtiments, mais aussi des véhicules comme les vaisseaux spatiaux. Les effets spéciaux mécaniques sont encore largement utilisés aujourd’hui, mais ils sont bien sûr soutenus par la numérisation. Dans ‘2001, l’Odyssée de l’espace’ de Stanley Kubrick, c’est exactement ce mélange de techniques qui donne vie aux vaisseaux de ce chef-d’oeuvre du cinéma, pionnier en matière d’effets spéciaux.  

L’animation

L’animation image par image ou le stop motion est également largement exploitée dans les premiers films de l’histoire. Ces techniques sont très utiles pour créer des choses qui n’existent pas, comme King Kong dans le film du même nom par Cooper et Schoedsack en 1933. Ces procédés vont se développer à part entière pour aboutir aux dessins animés que nous connaissons, dont Walt Disney est sans aucun doute le porte-drapeau. La numérisation va également révolutionner l’animation, jusqu’à offrir des films criants de réalisme, comme ceux que nous regardons aujourd’hui. Ces techniques sont ainsi à la base de la créativité humaine, et donc du cinéma, du temps des premières machines comme le thaumatrope, le zootrope ou le kinétographe

Les effets spéciaux numériques

Les images de synthèse représentent une véritable révolution pour le cinéma. Ce pas en avant s’effectue dans les années 1980 avec une progression si rapide que le film pionnier du domaine n’est autre que 'Star Wars' (1998). Ces simulations numériques ne sont pas sans rappeler les premières manipulations magiques du cinéma de Méliès : tout devient possible, qu’il s’agisse de déplacement, de création d’objets, ou de déjouer les lois de la physique. Les fonds verts, les capteurs sur le visage, les ajouts numériques font aujourd’hui légion dans le cinéma, en particulier à Hollywood. Des trucages sur pellicule aux effets digitaux, pas de doute, l’imagination n’a plus de limite. 

Et en Belgique ?

La Belgique n’est pas en reste quand on parle de qualité des effets cinématographiques. Nous nous démarquons par exemple en animation ! On estime que 25% de l’activité cinématographique belge concerne ce pan de la mise en images. Des techniques pour lesquelles nous sommes connus à l’international ! On pense par exemple au studio nWave, ce Pixar à la belge, qui a produit ‘Bigfoot Family’, diffusé sur Netflix, ‘Le Voyage extraordinaire de Samy’ ou encore ‘Royal Corgi’. Côté effets spéciaux, notons que c’est un belge qui a remporté l’Oscar de cette catégorie en 2017 pour le film ‘The Jungle Book’.

'Royal Corgi' est maintenant disponible dans le catalogue Proximus VOD. Vers le catalogue Proximus VOD ? Appuyez sur le bouton 'On demand' ou 'Shop' de votre télécommande ou accédez directement au catalogue Proximus VOD ici !

'Le Voyage extraordinaire de Samy' est disponible sur Netflix. En savoir plus sur Netflix chez Proximus Pickx.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top