Les Pandas s’apprêtent à vivre une saison 2021-2022 difficile. L’exercice précédent, pourtant très correct (12e place et demi-finale de Belgique), n’a pas convaincu les investisseurs qataris. Avec un budget et des ambitions revus à la baisse, Eupen a également dû constater le départ de nombreux cadres. Une reconstruction s’impose. 

Les mauvaises nouvelles se sont enchaînées du côté d’Eupen ces derniers mois. Depuis la fin de la saison, les Pandas ont perdu leur entraîneur, leur directeur général et, surtout, pourraient voir s’éloigner les précieux apports financiers du Qatar. L'Aspire Zone Foundation, l’organisme qatari qui est l’actionnaire principal du club, ne souhaiterait plus investir dans le projet. 

Cette décision peut sembler étonnante vu les résultats de l’AS Eupen l’an dernier. En terminant à la 12e place de la Pro League, le club a égalé son meilleur résultat, tout en battant son record de points (43 au compteur). Les Pandas ont même frôlé le top 10 en milieu de saison, avant de dégringoler. Ils ont toutefois assuré leur maintien dès le mois de mars, s’épargnant les sueurs froides des années précédentes. Mais surtout, les Germanophones ont réussi l’exploit inédit de se hisser en demi-finale de la Coupe de Belgique. 

Des désertions en masse

Si le désinvestissement probable des Qataris est surprenant, on ne peut pas dire qu’il était complètement imprévisible. Certes, les propriétaires ont pu être déçus par les performances du club, qui ne fut sans doute pas leur meilleure vitrine. Mais dès le départ, leurs intentions étaient floues. De plus, la Coupe du monde au Qatar approche à grands pas, et certains observateurs estiment que cette échéance signifiera la fin de la mission qatarie au Kehrweg. Aspire commencerait donc déjà à retirer ses pions. 

C’est ainsi qu’Eupen a fait ses adieux, en mai, à son directeur général, Ivan Bravo, également directeur général de l’Aspire Academy. Quelques jours plus tôt, c’était l’entraîneur Beñat San José qui quittait le navire, probablement peu emballé par ses nouvelles conditions de travail. Et pour enfoncer encore un peu le clou, le directeur sportif Jordi Condom a démissionné pour aller entraîner le RFC Seraing, fraîchement promu.  

Stefan Krämer entre en scène

Orphelin de tout ce bon monde, Eupen va devoir trouver les ressources pour se reconstruire. L'Allemand Stefan Krämer, 54 ans, a débarqué en tant que nouvel entraîneur principal. Il a fait ses armes dans les divisions inférieures du championnat allemand, notamment à l’Arminia Bielefeld, aujourd’hui pensionnaire de Bundesliga. 

Le coach devra composer avec un noyau déforcé après les départs d’Adriano, Senna Miangue ou encore Knowledge Musona. Par ailleurs, l’avenir est encore flou concernant d’autres cadres, comme Emmanuel Agbadou ou Julien Ngoy, courtisés par de grands clubs. Néanmoins, les Pandas pourront compter sur l’apport de Jérôme Déom. Le milieu de terrain de 22 ans, arrivé en provenance du MVV (D2 néerlandaise), est jusqu’ici leur principale recrue de ce mercato. 

Cette année, Eupen ne peut donc pas se permettre de nourrir de grandes ambitions. Les Pandas devront avant tout poser de nouvelles bases et trouver leur rythme. Dans ce contexte, le maintien sera déjà un objectif suffisant. Les Germanophones ouvriront leur saison le dimanche 25 juillet au Club de Bruges. 

Grâce à l'option All Sports, vous pourrez profiter entre autres des chaînes d'Eleven Pro League et de Pickx+ Sports à volonté. Pas encore abonné ? Recevez un mois gratuit pour vivre à fond l'entame de la Jupiler Pro League qui s'annonce, une nouvelle fois, historique.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.