Les plus grands moments des cérémonies d’ouverture des JO

Après cinq ans d’attente, c’est enfin le jour-J! La cérémonie d’ouverture des JO 2021 de Tokyo lancera ce soir le top départ de deux semaines de festivités olympiques. Pour patienter d’ici là, Proximus Pickx vous propose de revivre les meilleurs moments des cérémonies d’ouverture passées.

Londres 2012

La Reine d’Angleterre a vécu beaucoup de choses dans sa vie, mais sauter en parachute depuis un hélicoptère pour atterrir dans le stade de Londres, c’était du jamais vu! En 2012, la capitale du Royaume-Uni accueillait les Jeux olympiques. Pour la cérémonie d’ouverture, la ville hôte a frappé un grand coup en imaginant un scénario digne d’Hollywood. Et pour cause, elle commençait avec un mini-film diffusé sur les écrans du stade. 

On y découvrait James Bond (alias Daniel Craig), immense héros britannique, se rendre auprès de la Reine Elizabeth II pour l’emmener avec lui. Les deux montent alors dans un hélicoptère qui traverse Londres, saluant au passage des Anglais en délire. L’appareil arrive ensuite au-dessus du stade, et la Reine, toujours accompagnée de 007, n’hésite pas une seconde à sauter dans le vide. À ce moment-là, un véritable hélicoptère stationne dans le ciel, et les spectateurs voient deux silhouettes tomber du ciel et ouvrir  leurs parachutes pour atterrir sur la pelouse. Quelques minutes plus tard, Elizabeth II apparait en tribunes pour saluer la foule.

Le tout était évidemment une ingénieuse mise en scène. La Reine n’a pas vraiment sauté d’un hélicoptère, puisque c’était en réalité un cascadeur professionnel. Mais la séquence a fait le tour du monde! Ce soir-là, la performance hilarante de Mr. Bean (alias Rowan Atkinson) finira de mettre tout le monde en joie! 

Pékin 2008

Le huit étant un chiffre porte-bonheur, synonyme de prospérité en Chine, la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin a commencé précisément à 8h08 le 8 août 2008. Les organisateurs avaient tout réglé comme du papier à musique et le spectacle fut l’un des plus grandioses (et l’un des plus chers) de l’histoire des Jeux.

Le premier acte de la cérémonie fut tout simplement saisissant. Après un feu d’artifice, les lumières se sont éteintes dans le stade. Plus de deux milles tambours traditionnels (2008 exactement) se sont ensuite illuminés sur la pelouse. Outre le son, l’instrument produisait de la lumière dès que son batteur le touchait. Le show a encore pris de l’ampleur lorsque les spots se sont rallumés. Le public a alors assisté à une chorégraphie synchronisée colossale des deux milliers d'acteurs, frappant sur leur tambour tout en récitant un proverbe de Confucius. Que ce soit dans le stade ou derrière les écrans de télévision, cette scène merveilleusement mise en images a fait frissonner tous les spectateurs.

Barcelone 1992

Le tir à l’arc est l’une des plus anciennes épreuves de Jeux olympiques, et la ville hôte de Barcelone lui a rendu un splendide hommage en 1992. Après le spectacle, vient le traditionnel moment d’allumer la vasque olympique. La flamme olympique est fièrement portée par un athlète à travers le stade. Ce dernier monte ensuite sur un promontoire, où l’attend Antonio Rebollo, un archer paralympique espagnol. Le tireur allume sa flèche avec la torche avant de décocher en direction de la vasque, située à plusieurs dizaines de mètres. Le projectile atteint sa cible et la vasque olympique s’embrase. Cette mise en scène mythique restera dans les mémoires. 

Sydney 2000

Lorsqu’elle a accueilli les derniers Jeux du XXe siècle, Sydney a tenu à rendre hommage à l’histoire de l’Australie. Ainsi, la cérémonie a fait la part belle aux symboles du pays, tels l’océan, la nature ou les animaux. Les metteurs en scène ont également inclus de nombreuses références à la culture aborigène, par le biais de chants et de danse traditionnels.

Mais le premier acte fut assurément le plus impressionnant. Un cavalier solitaire s'est avancé jusqu’au centre du stade. Lorsqu’il a fait claquer son fouet, 120 autres cavaliers l'ont rejoint pour réaliser une fantastique cavalcade de plusieurs minutes. Après quelques premiers tableaux, les chevaux se sont mis à former des cercles représentant les cinq anneaux olympiques. La scène était une référence au Stock Horse, une race de cheval originaire d’Australie réputée pour son ardeur au travail, son agilité et son courage. 

Los Angeles 1984

Les États-Unis ont toujours un faible pour les nouvelles technologies, et la cérémonie des JO 1984 l’a encore montré. Après quelques minutes de spectacle, tous les regards se tournent vers l’entrée du stade. En haut des marches, Bill Suitor s’apprête à se lancer dans les airs avec un drôle d’engin sur les épaules: un jet pack! Le pilote met les gaz et se retrouve à voler au milieu du stade, à plusieurs mètres de hauteur. Il effectue ensuite un joli virage avant d’atterrir gracieusement sur une cible marquée au sol. La scène complètement loufoque est digne d’un film futuriste hollywoodien. Mais on n'en attendait pas mois de la ville du cinéma! 




Suivez les Jeux Olympiques d'été du 22 juillet au 8 août sur Tipik ou Eurosport, ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

 

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top