L’artiste de la semaine : Aurel, un vent de fraîcheur pop pour l’été

Entre mélancolie et légèreté, l’artiste belge ’Aurel’ submerge par ses mélodies electro-pop rafraîchissantes. Après avoir enchainé les groupes, il sort ses premiers titres seul et en français. Ses inspirations vont d’Odezenne, de Flavien Berger ou encore de Nicolas Michaux à Voyou. Le 15 août, il sera sur la scène du Ronquières Festival. 

Avec son premier EP ‘Ah Ouais!’ sorti le 11 juin, Aurélio Mattern prend son envol. Son expérience musicale de près de dix ans dans des groupes, tels que Lucy Lucy, Paon et Sonnfjord le pousse à se lancer en solo sous le nom d’’Aurel’. A l’approche de la trentaine, il a senti que c'était le bon moment pour lui. Quelques années plus tard, à 33 ans, il sort enfin son bébé. Son univers se présente comme léger, authentique et optimiste. Au croisement entre Odezenne, Flavien Berger, Voyou et Nicolas Michaux. 

Ses textes, très personnels, sont empreints de doutes et d’auto-dérision. De couples qui se lassent à ses insomnies en passant par le deuil parfois, il se livre avec audace et naturel. On apprend à connaitre les goûts de l’artiste pour les week-ends en caravane, les perruches et les voyages en train. Ce premier projet s’accompagne d’un superbe clip d’animation pour la chanson ‘Krang’. Il y révèle la peur qui prend au ventre lorsque l’on souhaite réaliser ses rêves. Dans ce morceau, sa peur concerne les longues tournées et la distance qui les accompagne. 

Des enregistrements 2.0

Ecrits entre l’arrivée de ses deux enfants, de nombreuses insomnies et enregistrés durant la pandémie, ces cinq morceaux sont le tout début de cette aventure solo débutée il y a cinq ans. Il signe avec le Label Alter K (French 79, Kid Francescoli, Air Leon…) à Paris qui lui envoie en avril 2020 du matériel d’enregistrement (claviers, micros...). Il enregistre alors les titres depuis chez lui, à Bruxelles, en télétravail comme tout le monde. Ensuite, c'est Perceval Carré qui les réceptionne, producteur de l’Impératrice et Isaac Delusion, entre autres. Un artiste prometteur à suivre qui semble prendre son temps. Lentement, mais sûrement. 

Cet été, 'Aurel' a déjà donné des concerts en France et revient le 15 août au Ronquières Festival. Si vous le rater, il partagera également la scène le 9 septembre avec Pomme aux Nuits Botaniques à Bruxelles. 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top