Amy Winehouse, 10 ans après : une légende toujours intacte

Ce 23 juillet est un bien triste anniversaire : cette année, il marque les 10 ans du décès de l’icône de la soul, Amy Winehouse. L’occasion de revenir sur la carrière de celle qui est considérée comme l’une des meilleures voix de sa génération. 

Les débuts

Pour Amy Winehouse, la musique, c’est de famille. Ses parents sont passionnés de jazz et son père chante souvent du Frank Sinatra. Mais sa plus grande inspiration, c’est sans aucun doute sa grand-mère, Cynthia. La chanteuse de cabaret est celle qui l’a encouragé à entamer des cours de chant, à seulement 8 ans. Cette influence ne l’a jamais quittée, puisqu’elle s’est fait tatouer une pin-up du nom de sa grand-mère sur son bras droit. Elle arbore aussi une mèche de cheveux blanche, comme son aïeul. 

Très vite chanteuse dans un orchestre de jazz, elle en devient la vedette. C’est son petit ami de l’époque qui lui donne le coup de pouce dont elle avait besoin : il envoie sa cassette démo à un studio. Elle signe alors avec un label, et c’est le début des enregistrements pour la reine de la soul. 

Ladette

En 2003, Amy Winehouse touche le succès du bout des doigts. Son premier album, Frank, sort cette année là. La chanteuse se fait l’icône d’un mouvement, celui des ‘ladette’. Il s’agit de ces femmes émancipées, qui sortent beaucoup, boivent et ont une sexualité débridée. Elle en parle de manière libérée dans les textes de ses chansons, sans tabou. Avec son trait d’eye-liner, ses tatouages, son foulard et son look de pin-up, elle se fait le porte drapeau de ce message fort d’émancipation féminine

Back to Black

Son succès international débute avec son deuxième album, ainsi qu’avec les quelques singles qui l’ont précédé : Wake Up Alone et Rehab. L’album trône au sommet des charts est fait partie aujourd’hui des plus vendus au Royaume-Uni. Rehab est par exemple élue chanson de l’année par le Times en 2007. La chanson titre de l’album, ‘Back to Black’, devient un véritable symbole du succès d’Amy Winehouse. La chanteuse s’est inspirée, pour cette chanson, de tubes comme ‘Baby Love’ des Supremes, de ‘Be My Baby’ des Ronettes et de ‘Remember (Walking In The Sand)' des Shangri-Las. En 2019, on compte 16 millions d’exemplaires vendus pour cet album iconique. 

Hommage

C’est en 2011, au sommet de sa carrière, que la chanteuse décède des suites d’une surdose d’alcool. Elle rejoint malgré elle le club des 27, ces artistes du rock et du blues morts à l’âge de 27 ans, dont Janis Joplin, Jimi Hendrix, Jim Morrisson ou encore Kurt Cobain. Les hommages posthumes se multiplient et nombreuses sont les stars à lui dédier discours et chansons. En 2015, un documentaire intitulé 'Amy' sort pour porter à l’écran cette vie tumultueuse. Il a reçu l’Oscar du meilleur film documentaire

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top