Les Métallos pousseront les portes de la D1A cette saison. Vingt-cinq ans après l’avoir quittée, ils retrouvent l’élite du football belge avec la ferme intention de s’y maintenir. Mais désormais orphelin de son coach et de son meilleur buteur, le RFC Seraing devra s’accrocher. 

La joie était immense, le 8 mai dernier, au moment de fêter la victoire. Avec son succès 2-5 contre Waasland-Beveren, le RFC Seraing remportait la double confrontation octroyant un ticket pour la Jupiler Pro League. Le rêve devient désormais réalité puisque les Métallos lancent leur saison ce samedi 24 juillet (18h30) contre le KV Courtrai.

En tant que promu, Seraing attirera forcément tous les regards en ce début de saison. L’équipe n’a plus connu la D1 depuis 25 ans et fait donc office de nouveauté dans le championnat. Le club liégeois devra convaincre rapidement, surtout s’il ne veut pas passer une saison à courir derrière les points en vue du maintien.

Des piliers s’en vont

Malheureusement, après deux mois de vacances, le dauphin de D1B se trouve quelque peu déforcé. Tout d’abord, l’entraîneur Emilio Ferrera n’est pas resté longtemps pour savourer son succès. Le tacticien belgo-espagnol est parti à La Gantoise et a été remplacé par son compatriote Jordi Condom, passé par Roulers et Eupen.

Ensuite, le nouveau T1 devra composer avec un noyau remanié. Seraing a notamment perdu son arrière-droit Iebe Swers, parti à Malines, mais aussi son milieu de terrain Brahim Sabaouni et son attaquant Amadou Ndiaye. Plus grave encore, les Métallos ont dit au revoir à leur avant-centre Georges Mikautadze, retourné à Metz après son prêt. Le meilleur buteur de Proximus League laissera assurément un grand vide en attaque.

Un noyau à compléter

Pour compenser ces pertes, Seraing pourra sans doute compter sur les renforts envoyés par le FC Metz. Les Français sont depuis 2013 les actionnaires majoritaires du RFC, et l’utilisent comme un club satellite. La formation liégeoise pourra ainsi encore compter sur les jeunes Guillaume Dietsch (20 ans), Sami Lahssaini (22 ans) ou Ablie Jallow (22 ans). Les Métallos ont également signé l’arrivée de Junior Sambu Mansoni, un ancien de la maison qui était parti à Visé puis Cholet, en France. 

Nul doute que le groupe pourra compter sur cette jeunesse et cette fraîcheur, mais il semble tout de même manquer de solidité et d’expérience pour affronter le championnat relevé de D1A. Jordi Condom a d’ailleurs estimé qu’il lui manquait encore 4 ou 5 joueurs pour avoir un noyau suffisant. Les derniers jours seront donc cruciaux pour se préparer au mieux au défi qui attend Seraing. 

Les matchs amicaux ont toutefois donné des signaux positifs. Les Métallos se sont inclinés face à Eupen (2-1), mais ont notamment battu la Gantoise (1-0). Le RFC Seraing pourrait-il être la surprise du championnat belge cette année?

Grâce à l'option All Sports, vous pourrez profiter entre autres des chaînes d'Eleven Pro League et de Pickx+ Sports à volonté. Pas encore abonné ? Recevez un mois gratuit pour vivre à fond l'entame de la Jupiler Pro League qui s'annonce, une nouvelle fois, historique.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.