Philippe Gilbert, redevenu un cycliste anonyme après l'arrivée de l'étape de mercredi, a secouru un spectateur qui avait fait une vilaine chute dans la descente du Col du Portet.
 
C'est une info qui était à moitié passée sous les radars de la presse et des grands médias. Les faits se sont déroulés au terme de l'étape de mercredi, la plus difficile du Tour, qui s'est achevée au sommet du Col du Portet. Largement distancé lors de cette 17e étape de la Grande Boucle, Philippe Gilbert est arrivé parmi les anonymes du peloton plus d'une demi-heure après Tadej Pogacar.
 
Après avoir passé la ligne d'arrivée, le Belge, comme de nombreux coureurs a descendu le col en sens inverse pour rejoindre son hôtel ou son bus. Il a donc entamé la descente en compagnie de Christopher Froome et Christopher Juul-Jensen, quand un un cyclotouriste, qui  roulait quelques mètres devant eux a fait une lourde chute dans la descente.
 
Une aventure humaine qu'il a raconté avec sa simplicité habituelle au micro de la RTBF: "Je peux vous dire qu'il se passe plein de choses dans un col ! Dans la descente, après avoir franchi la ligne d'arrivée, je suivais un cyclo, il a raté un virage et il s'est retrouvé une vingtaine de mètres plus bas", explique-t-il.
 
"On s'est arrêté pour le secourir avec Chris Froome et Christopher Juul-Jensen. Ce sont des faits qui ne sont pas connus de la presse, mais hier (mercredi) j'ai perdu presque vingt minutes pour aider cet homme ! On a appelé les secours car il était quand même salement amoché. Ce sont des expériences qu'on vit aussi.", a conclu le Remoucastrien.
 
(LpR/picture : Belga)