Les matchs de légende : un test match renversant entre le Standard et Genk pour une place en UEFA

Lors de la saison 2004-2005, les playoffs n’avaient pas encore fait leur apparition dans notre championnat. Et pourtant, en mai, la compétition allait connaître deux matches supplémentaires entre Genk et le Standard

 

Cette saison 2004-2005 a connu une véritable bataille pour le titre entre Bruges et Anderlecht. Malgré les 18 réalisations du meilleur buteur de la compétition, Nenad Jestrovic, le titre a été remporté par les Brugeois avec 79 points, soit 3 de plus que les Mauves. 

Juste derrière, le Standard et Genk se partagaient la troisième place avec 70 points et un bilan identique. Les Liégeois auraient pu s’assurer une place sur le podium, mais ils ont été contraints au partage face à Ostende, pourtant descendant, lors de la dernière journée. Un test match en aller/retour devait donc déterminer le club qui prendrait la troisième place et serait qualifié pour la Coupe UEFA.

Avantage Standard

La première confrontation a lieu à Sclessin le 21 mai. Devant leur public, les Liégeois, auteurs d’un superbe deuxième tour, sont gonflés à bloc. Et pourtant, ce sont les visiteurs qui ouvrent le score après 25 minutes et un but de l’inévitable Kevin Vandenbergh, bien servi par Nenad Stojanovic. La réaction des hommes de Dominique D’Onofrio ne se fait pas attendre et Milan Rapaic égalise sur penalty à dix minutes de la pause. 

Au retour des vestiaires, il faut dix minutes à Wamberto pour placer le Standard aux commandes au terme d'un slalom exceptionnel dans la défense visiteuse. Et à un quart d’heure du terme, c’est le rapide Sergej Kovalenko qui offrait deux buts d’avance aux locaux. Le score final est donc de trois buts à un, mais le Standard n'est pas à l'abri d"un retour des Limbourgeois. 

Genk est renversant

Les deux formations se retrouvent quelques jours plus tard, le 29 mai, sur la pelouse du Fenixstadion, devenu depuis lors la Luminus Arena. La donne est simple pour Genk : deux buts et c’est la qualification directe grâce à la règle du but à l’extérieur. Et il ne faudra pas plus de neuf minutes pour que Nenad Stojanovic et Kevin Vandenbergh remettent leur équipe en position favorable. 

Le Standard est dans les cordes, mais un petit but peut tout changer pour les Rouches. Malheureusement pour eux, il ne viendra jamais. Pire, Kevin Vandenbergh inscrit son troisième but en deux matches et scelle le score à 3-0. Genk disputera la coupe d’Europe, pas le Standard, qui se consolera peut-être avec le Soulier d’Or de Sérgio Conceição en fin d’année. 

Fan de notre série ? Découvrez l'incroyable come-back du Portugal contre l’Angleterre à l’Euro 2000.

Jupiler Pro League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top