Célébrations mythiques : Neymar sort le masque… et est expulsé

On ne présente plus Neymar, capable d’éliminer ses opposants d’un simple geste. En 2011, c’est ce qu’il a fait avant d’inscrire un but et d’être exclu à cause de sa célébration. 

En 2011, Neymar n’est pas encore la star planétaire que l’on connait aujourd’hui mais il était déjà bien célèbre dans le monde du football. Grand espoir à cette époque, ses dribbles et buts faisaient le tour du web car ils étaient uniques. 

En avril 2011, Neymar fait le bonheur des fans du Santos FC dont il est le leader. Ce club affronte ce jour-là au Urbano-Caldeira de Santos le club chilien de Colo-Colo lors d’une rencontre de groupe de la Copa Libertadores. Le club de Neymar domine largement la rencontre et le dribbleur fou inscrit même le troisième but de son équipe à la 50e minute. Un but à la Neymar.

Une scène surréaliste

Récupérant le ballon aux abords du grand rectangle, le numéro 11 de Santos élimine un opposant, deux, trois, un quatrième avec un coup du sombrero avant de se présenter face au gardien et de l’éliminer avec un petit ballon piqué. Le stade explose et Neymar se précipite vers les supporters pour célébrer son chef-d’œuvre. Il récupère au passage un masque à son effigie et le porte à son visage. Mauvaise idée

Après cette célébration, l’arbitre se dirige vers les joueurs de Santos et sort un carton jaune pour Neymar. C’est à ce moment-là son deuxième de la partie qui est alors synonyme d’expulsion. Le sang de Neymar ne fait qu’un tour et il s’énerve sur l’homme en rouge. Retenu par ses équipiers, Ney balance finalement son masque et quitte la pelouse. L’arbitre a simplement jugé illégale la célébration, même si le règlement est assez flou. 

La victoire finale !

Cet épisode surréaliste ne va pas freiner Neymar et ses équipiers qui vont poursuivre leur aventure de manière victorieuse. En juin 2011, Santos affronte le club uruguayen de l’Atlético Peñarol en finale de l'épreuve. Le match aller se termine sur un score nul et vierge.

Lors du match retour, disputé à Sao Paulo, les Brésiliens, soutenus par leur public, vont l’emporter 2-1 avec un but de Neymar. Un succès qui permet à Santos de disputer la Coupe du monde des clubs. En finale de cette compétition, Neymar et Santos vont s’incliner face… au FC Barcelone, future destination du génie du ballon rond.

Fan de notre série ? Retrouvez la célébration rouillée de Peter Crouch 
 

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top